Assemblée nationale des étudiants (ANE): Bâtir une meilleure salle de classe : Explorer l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) par l’entremise de témoignages

mai
31

Type d’activité : Série de Sommet virtuel

Website: https://cpa.embodiaacademy.com/webinars/458-student-night-building-a-better-classroom-exploring-equity-diversity-and-inclusion-edi-through-narratives

Start Date: 31 mai 2021, 19h 00 HAE

End Date: 31 mai 2021, 20h 00 HAE

Location: Zoom

Titre : Bâtir une meilleure salle de classe : Explorer l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) par l’entremise de témoignages

Conférencières : Christine Wang & Amy Gan

Date : lundi 31 mai 2021

Heure : 19 h 00 - 20 h 00 HAE

Lieu : Zoom (Série de Sommet virtuel)

Frais d'inscription : Membres de l'ACP - GRATUIT; Non-membres de l'ACP - $20

 

Dans cette séance, on explorera l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) dans l’environnement d’apprentissage de la physiothérapie par l’entremise de témoignages. On fera la lumière sur les expériences d’étudiants marginalisés qui, même si elles sont courantes, passent souvent sous silence. On fournira des approches pratiques pour les applications concrètes et faisables de l’EDI. Ceci sera effectué au niveau structurel et interpersonnel : de la révision du programme d’études et l’élaboration de systèmes de soutien, aux techniques pour répondre et soutenir les étudiants qui divulguent une situation de mauvais traitement. 

 

Pour vous inscrire, veuillez cliquer ici.

 

Christine et Amy sont deux étudiantes en physiothérapie à l’École de physiothérapie et d’ergothérapie de l’Université McGill. Elles ont lancé une lettre ouverte adressée à la direction de l’École demandant des mesures pour l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI), qui a récolté plus de 200 signatures d’étudiants, de membres de la faculté et d’anciens étudiants.

Christine Wang (elle/she) est une immigrante asiatique de première génération, cis, queer, handicapée. Christine a fondé avec d’autres membres le McGill BIPOC Grad Network et fait actuellement des recherches sur les expériences d’étudiants en physiothérapie racialisés au Canada avec les identités intersectionnelles.

Amy Gan (elle/she/they) est Asiatique et s’interroge actuellement sur son identité. Amy occupe la vice-présidence de l’équité et du bien-être pour l’association étudiante de l’École de physiothérapie et d’ergothérapie et a déjà occupé un poste de représentation de la cophilantropie et un poste de membre clé du comité d’équité de l’Association étudiante de l’Université McGill (AÉUM).