Retour à tous

REP 23 - ARRÊTEZ AVANT D’ÊTRE DANS LE PÉTRIN : Un sermon

Shenda Tanchak

Ce blogue a été publié le 5 avril, 2016 ici. Le Contenu est publié de nouveau avec la permission de l’Ordre des physiothérapeutes de l’Ontario.

 

Je reçois de plus en plus de signalements de physiothérapeutes qui envoient leurs patients suivre un entraînement personnel ou des cours de Pilates et qui leur donnent des reçus sous leur numéro d’inscription.

Devinez quoi? Dans bien des cas, ce n’est pas acceptable, et vous pourriez avoir de sérieux ennuis.

La SEULE situation où vous pouvez utiliser votre titre pour facturer des services de physiothérapie, c’est lorsque vous offrez un véritable traitement de physiothérapie que vous ou votre assistant-physiothérapeute prodiguez.

Dans certains cas, un patient consulte pour un problème de santé qui exige de l’exercice supervisé dans le cadre d’un plan de traitement physiothérapeutique. Le programme d’exercices peut alors constituer un volet légitime des soins physiothérapeutiques.

Le physiothérapeute peut alors le superviser lui-même ou demander à quelqu’un de s’occuper de cet aspect des soins du patient. Dès que quelqu’un supervise un volet du plan de traitement physiothérapeutique au nom du physiothérapeute, il agit à titre d’assistant-physiothérapeute.

Qu’il soit kinésiologue, thérapeute en sport ou entraîneur personnel, toutes les exigences de la norme des physiothérapeutes qui travaillent avec du personnel de soutien s’appliquent.

L’Ordre prend-il vraiment ces cas au sérieux?

Demandez aux trois physiothérapeutes qui ont comparu devant le comité de discipline depuis 14 mois parce qu’ils n’ont pas respecté la norme de soins à l’égard des assistants dans le cadre de leur travail en collaboration avec des entraîneurs personnels ou des thérapeutes en sport.

Demandez à la poignée de physiothérapeutes qui sont en cours d’enquête pour avoir dirigé leurs patients en bonne santé vers des centres sportifs et des cours de Pilates et qui leur ont facturé ces séances comme des cours de physiothérapie préventive.

Chacun de vous qui se sert de son titre pour offrir des services non physiothérapeutiques à ses patients entache la crédibilité de la profession.

Je sais que vos patients vous le demandent. Ça ne rend pas la chose acceptable.

Si vous connaissez un physiothérapeute qui ne respecte pas la norme, faites-lui une faveur et envoyez-lui ce lien ou remettez-lui une copie de cet article pour qu’il puisse le lire avant de voir son nom dans la page Discipline de notre site Web.

 

À votre tour

  1. Connaissez-vous quelqu’un qui a besoin d’un avertissement? Qu’attendez-vous pour agir?
  2. Connaissez-vous la norme de pratique du travail avec des assistants-physiothérapeutes? L’enfreignez-vous? 

 

 

Par Shenda Tanchak
The College of Physiotherapists of Ontario

 

 

#30REPS Ouvre dans une nouvelle fenêtre 2017 est présenté par


 

 

Pour en savoir plus, lisez la série #30REPS