Retour à tous

REP 27 - Programme de spécialité clinique

Tim Paquette
 

Le programme de spécialité clinique de l’ACP en sera bientôt à sa huitième année et permet de reconnaître un spécialiste clinique qui a démontré un degré d’expérience clinique poussée au moyen d’un programme officiel. Ce programme combine l’expérience clinique dans le domaine de pratique spécialisée, les activités de perfectionnement professionnel continu et la participation aux travaux de recherche fondée sur des données probantes.
 

Les objectifs du programme de spécialité clinique sont les suivants:

  • Combler les besoins des physiothérapeutes en ce qui a trait au perfectionnement professionnel des compétences cliniques et du raisonnement clinique avancé dans leur domaine de pratique;
  • Fournir un mécanisme pour la reconnaissance officielle d’une spécialité clinique;
  • Donner au public un moyen d’identifier les cliniciens qui ont satisfait avec succès aux exigences du programme de spécialité dans leur domaine de pratique.

 

Devenir spécialiste clinique vous permet d’être reconnu comme chef de file dans votre domaine. La bonne combinaison d’expérience et de formation donne au candidat l’occasion de se distinguer.
 

Le programme de spécialité clinique de l’ACP permet d’attribuer une certification aux physiothérapeutes qui ont axé leur carrière sur la compétence clinique, le leadership, le perfectionnement professionnel continu et la participation à la recherche dans un domaine de pratique donné, et qui peuvent en faire la démonstration.
 

Ce programme autonome prévoit la présentation d’un portfolio écrit ainsi qu’un exposé oral devant un comité de pairs. Les différents volets du programme permettent aux candidats de faire la démonstration de leurs compétences professionnelles et de leur spécialité clinique.
 

Le programme s’adresse aux candidats qui ont au moins 5 ans d’expérience clinique appliquée à temps plein et qui ont eu au moins 300 heures de contact avec des patients en clinique chaque année, pendant les 5 dernières années, dans leur domaine de spécialité.

 

Mais pourquoi le physiothérapeute moyen devrait-il devenir un spécialiste clinique? Voici quelques raisons de saisir cette occasion : 

Pour la croissance professionnelle

•Améliorer vos compétences cliniques et votre raisonnement clinique avancé dans le domaine de pratique choisi;

•Documenter et démontrer la qualité de votre candidature sous forme d’un rapport d’évaluation exhaustif qui vous permettra de cerner vos forces et vos lacunes.
 

Pour la reconnaissance

•Être reconnu par vos pairs et le public, et ainsi multiplier les occasions de faire des présentations auprès d’autres fournisseurs de soins de santé, de groupes de soutien aux patients et d’autres groupes du domaine de la santé.
 

Pour les soins aux patients

•Améliorer les soins aux patients grâce à de meilleures capacités de reconnaissance des similitudes, d’autosurveillance et de réflexion.
 

Pour la crédibilité et la responsabilité

•Reconnaissance de votre engagement envers l’excellence, partout au pays, peu importe la province;

•Image publique favorable et attestation de vos travaux et de vos réalisations;

•Crédibilité accrue auprès des bailleurs de fonds;

•Occasion de réfléchir sur votre pratique, comme employé ou comme gestionnaire.
 

Dans les cliniques, pourquoi devrait-on compter un spécialiste clinique parmi ses effectifs?

•Les cliniques bénéficient à la fois du statut et du processus de spécialisation, parce que celle-ci augmente le niveau de connaissances dans un domaine de spécialité;

•Le public est de mieux en mieux renseigné et de plus en plus exigeant envers les spécialistes de domaines particuliers;

•Les dirigeants sont plus sensibilisés à la portée des normes de pratique;

•Le professionnalisme est renforcé.
 

Quelles sont les raisons pour lesquelles les spécialistes cliniques ont choisi de prendre part au programme?

Maggie McIlwaine, spécialiste clinique en physiothérapie cardiorespiratoire – « Le titre de spécialiste clinique contribue à indiquer aux autres physiothérapeutes que vous possédez une expertise dans un domaine précis et qu’ils peuvent faire appel à vous pour des conseils ou du mentorat. »
 

Oren Cheifetz, spécialiste clinique en oncologie nous dit que « Le processus de spécialité clinique permet une croissance personnelle et professionnelle qui vaut l’effort investi. »
 

Gail Kirkwood, spécialiste clinique en pédiatrie mentionne que dans le secteur privé en pédiatrie, les familles cherchent souvent des thérapeutes qui se spécialisent dans une méthode particulière, et elle dit qu’il faudrait promouvoir le programme pour que les familles et les clients voient les avantages du titre.
 

Kelli Berzuk, spécialiste clinique en santé des femmes dit que le programme de spécialité clinique établit des critères élevés de réflexion et d’amélioration de soi constantes qui mèneront à l’amélioration de la qualité des soins aux patients.
 

Gregory Spadoni, spécialiste clinique en soins musculosquelettiques – « La désignation de spécialiste clinique était la prochaine étape logique dans mon parcours professionnel et m’a permis de souligner mes expériences professionnelles et cliniques jusqu’à présent. »
 

Jasdeep Dhir, spécialiste clinique en physiothérapie musculosquelettique croit qu’il est important d’avoir constamment des objectifs personnels et professionnels. C’est le seul moyen de nous lancer le défi de continuer à nous perfectionner.

 

Au 31 mars 2019, on compte 48 spécialistes cliniques au Canada et ce groupe constitue l’élite de la profession.
 

Le programme connaît une période de grande effervescence puisqu’il fait actuellement l’objet d’une révision en profondeur et le temps nous dira quels changements y seront apportés. Veuillez garder l’œil ouvert, d’autres renseignements suivront.
 

Visitez le site Web de l’ACP et cliquez sur l’onglet « Ressources » pour plus d’information sur le programme de spécialité clinique, ou envoyez un courriel à specialization@physiotherapy.ca.

 

30REPS est présenté par:

Lire plus de 30 REPS