Retour à tous

Sensibilisation centrale et l'épaule

Alex Scott
 

Est-ce que les personnes souffrant de douleur chronique à l’épaule gèrent la douleur différemment?
 

C’est la question de recherche que le Dr Alex Scott et son étudiante au doctorat, Lyndal Solomons (ci-dessus), ont posée.
 

Après une lésion des tissus mous, les nerfs de la région affectée envoient des signaux de « menace » (potentiels d’action nociceptive) au système de la douleur dans la moelle épinière et le cerveau. Le cerveau génère ensuite la douleur pour attirer notre attention et nous faire adopter des comportements pour nous protéger. Mais parfois, le système est trop bon pour générer de la douleur. Chez les personnes qui souffrent de douleur chronique, le système de la douleur central peut devenir sensible et cette sensibilité peut rendre la réadaptation très difficile.
 

L’étude d’Alex et de Lyndal évaluera une série de patients avec des lésions de la coiffe des rotateurs pour voir s’il y a des signes de sensibilisation du système nerveux, en particulier dans la moelle épinière. Nous avons grandement besoin de meilleurs traitements pour les personnes souffrant de douleurs musculosquelettiques chroniques et ce type de recherche peut nous orienter vers de nouvelles stratégies de traitement.
 

Alex et Lyndal aimeraient remercier les nombreux donateurs de la Fondation de physiothérapie du Canada :
 

« Sans le soutien de la FPC et de la division science de la douleur, nous ne pourrions pas accumuler les preuves en science de la douleur, ce qui peut améliorer les soins aux patients. »

 

Le Dr Scott et son équipe de la UBC ont reçu la subvention de recherche sur la douleur 2018 de la division science de la douleur de la Fondation de physiothérapie du Canada.
 

Faites un don

Au Canada, le mois de mai est le Mois national de la physiothérapie. Durant cette période et pendant toute l’année, donnez généreusement pour que le financement de projets importants et novateurs comme celui-ci se poursuive. Merci de transformer des vies grâce à la recherche en physiothérapie et l’éducation.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *