[Ottawa, 12 février 2021] – Récemment, les membres ont communiqué avec l’Association canadienne de physiothérapie (ACP) et l'Ontario Physiotherapy Association (OPA) pour leur faire part de leurs préoccupations au sujet des changements au régime Emporte-moiMC de Manuvie, notamment le retrait de la couverture des soins de physiothérapie pour les personnes de 65 ans et plus et l’ajout de l’exigence d’une demande de consultation pour obtenir une couverture alors que ce n’était pas exigé avant, et ce, à partir du 1 mars 2021. Selon un courriel de Wally Thompson, VP, responsable de la distribution, des marchés des groupes à affinités chez Manuvie, en réponse à des efforts continus de sensibilisation, envoyé à l’ACP à l’OPA le 12 février 2021, ils n’appliqueront plus ces changements. 

« Au nom de nos membres partout en Ontario, des titulaires du régime Emporte-moiMC de Manuvie et de la profession de physiothérapeute dans son ensemble, nous sommes ravis de voir Manuvie reconnaître l’importance de la physiothérapie et d’apprendre le retrait de ce qui aurait constitué un obstacle supplémentaire à l’accès aux services de physiothérapie », a affirmé Viivi Riis, la présidente de l’ACP. « Nous connaissons l’importance des régimes d’assurance comme Emporte-moiMC de Manuvie pour les Canadiens et les Canadiennes pour assurer l’accès à des services essentiels de réadaptation comme la physiothérapie afin d’améliorer les résultats et le vieillissement à la maison et ceci est un excellent exemple du rôle de l’ACP de travailler en collaboration avec les assureurs comme Manuvie pour faire valoir l’importance de l’accès à la couverture des soins de physiothérapie ».   

« L’ACP a travaillé sans relâche avec nos collègues des sections, y compris l’OPA pour nous assurer que nos efforts de sensibilisation ciblent et répondent aux besoins de nos membres », a dit John-Paul Cody-Cox, le chef de la direction de l’ACP. « Nous accordons une grande importance aux commentaires de nos membres et au rôle essentiel que notre représentation joue dans l’amélioration de l’accès à la physiothérapie afin que la population canadienne soit plus en santé. Je souhaite particulièrement souligner le soutien, les conseils et la ténacité de Joe Frederico alors que nous gérions ces changements ».   

Ce qui s’est passé

Plus tôt cette année, Manuvie a annoncé qu’elle avait apporté des changements au régime Emporte-moiMC pour les soins de physiothérapie, lesquels entraîneraient le retrait de la couverture pour les personnes de 65 ans et plus et l’ajout de l’exigence d’une demande de consultation pour accéder à des soins de physiothérapie alors que cela n’était pas requis avant le 1 mars 2021. 

Nos efforts de sensibilisation

Comme nos membres le savent, ces deux décisions auraient créé un nouvel obstacle à l’accès aux soins et elles semblent avoir été prises sur la base de mauvaises informations. L’ACP et l’OPA ont communiqué avec Manuvie pour préciser que seule une très petite portion des aînés de l’Ontario peuvent accéder à des soins de physiothérapie financés par l’État par l’entremise du Programme ontarien des cliniques communautaires de physiothérapie (soit environ 2 à 4 % du nombre total d’aînés dans la province) et leur ont demandé de revenir sur leur décision.

Au nom des titulaires de police Manuvie qui ont communiqué avec l’Association pour exprimer leurs préoccupations, de même qu’au nom de nos physiothérapeutes professionnels partout en Ontario qui comptent sur ces régimes pour la couverture de leurs patients, l’ACP et l’OPA ont travaillé ensemble pour faire connaître à Manuvie les répercussions de ces changements et pour leur demander qu’ils reviennent sur ces décisions au nom des gens qui ont, en toute bonne foi, acheté ces produits d’assurance. 

Le résultat

Le 12 février 2021, Manuvie a communiqué avec l’ACP et l’OPA pour nous remercier des précieux commentaires fournis en réponse aux récents changements au régime EmporteMoiMC de Manuvie. Manuvie a tenu compte des commentaires émis par rapport aux changements proposés au régime et a exprimé sa compréhension de l’importance de la couverture des soins de physiothérapie pour les personnes de 65 ans et plus. En réponse aux efforts combinés de l’ACP et de l’OPA, Manuvie a partagé sa décision d’annuler ces changements pour le prochain renouvellement et a dit qu’à compter du 1 mars 2021, les titulaires du régime Emporte-moiMC continueront d’avoir le même accès à la couverture des soins de physiothérapie sans aucun changement.    

Nous sommes solidaires

L’ACP remercie ses membres de continuer à exprimer leurs préoccupations et leurs besoins à l’Association et à la communauté dans son ensemble. Nous désirons aussi remercier l’Ontario Physiotherapy Association pour leur constante collaboration, leur leadership et leur aide avec les enjeux de l’Ontario. Finalement, nous désirons remercier Manuvie d’avoir attentivement examiné les preuves, d’avoir reconnu l’importance de la physiothérapie et d’être revenue sur sa décision de façon opportune.
 


 

Pour toute demande :

Krissy Murphy
chef du marketing et des services aux membres
kmurphy@physiotherapy.ca
cc. information@physiotherapy.ca
613-564-5454, poste 235
 


 

À propos de l’Association canadienne de physiothérapie

L’Association canadienne de physiothérapie (ACP) représente plus de 16 000 professionnels et étudiants en physiothérapie à travers le Canada. En partenariat avec les sections et les divisions de pratique des provinces et des territoires, l’ACP permet aux membres d’apprendre, de partager des connaissances et d’enrichir leur pratique de la physiothérapie. Elle offre des ressources, de la formation, des idées et de la représentation afin de permettre à la communauté professionnelle des physiothérapeutes de mieux servir les Canadiennes et les Canadiens. L’ACP a célébré son 100e anniversaire en 2020.  

Pour en savoir plus : physiotherapy.ca/fr/