Conférenciers principaux

Dr James Makokis

Jeudi 13 mai 2021 de 17 h 30 à 18 h 15 HAE

Sponsorisé par Manuvie

Dr James Makokis est un fier cri de la Première Nation Saddle Lake dans le nord de l’Alberta. Il est l’un des meilleurs experts au Canada dans plusieurs domaines, y compris les domaines qui touchent la culture autochtone et les autres. Peu de gens peuvent donner un point de vue aussi diversifié et unique sur les enjeux en lien avec les communautés des Premières Nations, les appels à l’action de la CVR, la santé, le bien-être, la médecine, la bispiritualité, les LGBTQ2, la culture autochtone, l’histoire, l’égalité et les programmes sociaux. Son point de vue profite à tous les Canadiens et Canadiennes. Le Dr Makokis a conservé ses croyances culturelles et ses pratiques spirituelles dans tous les domaines de sa vie. Ses liens solides avec la santé préventive, la spiritualité et le point de vue bispirituel l’ont aidé à sauver des vies au sein des communautés LGBTQ2 et des Premières Nations. Il dirige aussi une des pratiques médicales axée sur la communauté transgenre les plus progressives et fructueuses de l’Amérique du Nord. Il est un des rares médecins au Canada à faciliter le bien-être des personnes transgenres en appuyant l’hormonothérapie substitutive.    

Le Dr James Makokis possède un baccalauréat en science de la nutrition et en science alimentaire, une maîtrise en sciences de la santé en nutrition communautaire et un doctorat en médecine. Il a aussi reçu une attestation du programme de formation en médecine familiale autochtone. Le Dr Makokis est terre-à-terre, authentique, empathique, sincère, honnête et très connaissant, ce qui lui donne la capacité de comprendre les différents défis que les individus et les organisations rencontrent à plusieurs points de vue. Il offre des conseils stratégiques pour le développement organisationnel et personnel. Il est un leader et un expert bien connu au sein des communautés autochtone, LGBTQ2 et médicale. Le Dr James Makokis a aussi une vaste gamme d’expériences uniques; de voyages avec l’ancienne gouverneure générale Michaëlle Jean lors d’une mission diplomatique au Brésil à son travail avec le Dr Patch Adams dans la jungle amazonienne. Il a aussi agi à titre de porte-parole pour le Programme national des modèles autochtones de l’Organisation nationale de la santé autochtone.

Dr James Makokis est un bénévole, un militant et un consultant actif. Il siège actuellement au sein de plusieurs conseils d’administration, y compris le Waakebiness-Bryce Institute for Indigenous Health de l’Université de Toronto et le conseil consultatif autochtone de la McEwan University. Il a été coprésident du premier Indigenous Wisdom Council des Services de santé de l’Alberta, administrateur au sein du Conseil d’administration de Indspire (anciennement la Fondation nationale des réalisations autochtones), il a relancé et dirigé la Two-Spirit Circle of Edmonton Society et a occupé des fonctions au sein de la Indigenous Physicians Association of Canada. En 2007, le Dr Makokis a reçu le Prix spécial jeunesse de la Fondation nationale des réalisations autochtones. Ce prix est la plus haute reconnaissance officielle décernée à un individu d’une communauté autochtone. Lui et son partenaire, Anthony Johnson, qui est aussi bispirituel et dont l’histoire ressemble à celle du Dr Makokis, ont récemment été couronnés les gagnants de la septième saison de Amazing Race Canada. Ils peuvent donner ensemble des présentations sur plusieurs sujets et ont fait preuve de résilience bispirituelle, d’esprit d’équipe et de force tout en présentant au monde de nouvelles perspectives sur les LGBTQ2 et les peuples de Premières Nations.

En tant que docteur, orateur national et fier membre des communautés LGBTQ2 et des Premières Nations, le Dr James Makokis offre un point de vue vraiment unique à l’auditoire qui écoute son histoire. Ses présentations remplies d’humour permettent à l’auditoire de créer un lien authentique et véritable avec le personnage. Chaque Canadienne et chaque Canadien a besoin d’entendre son histoire afin de découvrir un rôle important dans le processus de Réconciliation. C’est une grande chance que nous avons de pouvoir écouter le Dr James Makokis et ses solutions pour le Canada. Il est l’un des experts les plus uniques au Canada pour de nombreuses organisations et institutions.  

Dre F. Gigi Osler, Bsc (Med), MD, FRSC

Vendredi 14 mai 2021 de 17 h 15 à 18 h 00 HAE

Sponsorisé par Lifemark

Dre Osler est professeure adjointe au département d’oto-rhino-laryngologie de chirurgie cervico-faciale de l’Université du Manitoba et est une ardente défenseure de l’équité et la diversité, du bien-être des médecins, de la santé mondiale et des soins virtuels.  

Elle est la présidente du Forum médical canadien, présidente élue de la Fédération des femmes médecins du Canada, 2e vice-présidente élue de la Canadian Society of Otolaryngology-Head and Neck Surgery et la secrétaire régionale pour les North America and the Caribbean, International Federation of ORL Societies.

En tant que présidente de l’Association médicale canadienne (AMC) en 2018-2019, la Dre Osler a considérablement contribué à l’amélioration de l’équité de la diversité au sein de la profession et de l’AMC. Elle a dirigé l’engagement de l’AMC dans de nombreuses initiatives en matière d’équité et de diversité menant à l’élaboration de la toute première politique de l’AMC sur l’équité et la diversité en médecine. De façon plus générale, en tant que première femme chirurgienne et femme de couleur au poste de présidente de l’AMC, elle sert d’inspiration aux femmes médecins partout au Canada.   

Dans ses rôles de leader, elle a encouragé la participation des médecins et des autres professionnels de la santé partout au Canada et dans le monde. Elle a reçu le Health or Safety Promotion Award de Doctors Manitoba, un Distinguished Alumni Award de l’Université du Manitoba et le prix May Cohen pour l’équité, la diversité et le genre de l’Association des facultés de médecine du Canada. Elle se retrouve sur la Power List 2021 de The Medical Post, une des 100 femmes les plus influentes du Canada en 2019 selon le Women’s Executive Network, compte parmi les médecins initiateurs de changement de l’AMC et est sur la Canadian Women in Global Health List.

Dre Marie-Hélène Pelletier

Dimanche 16 mai 2021 de 13 h 15 à 14 h 00 HAE

Tout au long de sa carrière dans la gestion des affaires et la psychologie, la Dre Marie-Hélène Pelletier a engagé un dialogue national sur des questions cruciales de résilience en matière de leadership et de santé au travail. Tirant parti de sa vaste expérience dans les secteurs public, privé, de l’assurance et de la gouvernance, elle apporte une perspective nationale et internationale ainsi qu’une expertise en santé mentale et en résilience comme pilier essentiel de la santé globale. Elle est psychologue et pratique en anglais et en français. Elle cumule plus de 20 ans d’expérience en clinique, en counseling et en psychologie consultative en milieu de travail. Elle possède un doctorat en psychologie du counseling de l’Université de la Colombie-Britannique et une maîtrise en administration des affaires de la UBC Sauder School of Business. Marie-Hélène est membre du Réseau mondial de pratique clinique de l’Organisation mondiale de la santé et est une ancienne administratrice des Conseils d’administration de la Société canadienne de psychologie et de la International Association of Applied Psychology. Elle a présenté, écrit et coécrit plusieurs publications universitaires et de l’industrie a remporté de nombreux prix universitaires et de l’industrie, y compris les prix nationaux de leadership de Benefits Canada.

Stephanie Lurch

Dimanche 16 mai 2021 de 15 h 45 à 16 h 30 HAE

Sponsorisé par Clinicmaster

Stephanie Lurch est un agent de changement. Elle est une physiothérapeute contemporaine et une éducatrice qui repousse la pensée traditionnelle et qui, de ce fait, stimule la pensée critique. Elle est une leader, une éducatrice, une clinicienne, une défenseure, une conteuse et une travailleuse humanitaire. Elle est un parfait exemple de la façon dont les physiothérapeutes peuvent faire connaître certains des enjeux les plus importants auxquels sont confrontés les patients et notre planète. Elle est très habile pour trouver des solutions qui aideront les gens à s’épanouir.  

Cherchant à combler l’écart entre le milieu universitaire et la pratique, Stephanie a travaillé dans plusieurs milieux dans les secteurs des soins de santé et de l’éducation, tirant parti de sa maîtrise en éducation et de son baccalauréat en physiothérapie. Elle est actuellement la directrice Anti-Racism, Equity and Social Accountability au département de physiothérapie de l’Université de Toronto, est une physiothérapeute pédiatrique au York Catholic District School Board, initie des innovations pédagogiques avec le Ontario Internationally Educated Bridging Program (OIEPB), élabore et met en œuvre le curriculum en neuroscience du programme de maîtrise en physiothérapie de l’Université de Toronto, siège au sein du Conseil d’administration du Flemingdon Health Centre et est membre du Diversity Advisory Council à la Temerty Faculty of Medicine. Elle a agi à titre d’examinatrice pour l’examen de compétence en physiothérapie et est pair examinatrice pour l’Ordre provincial. Être coauteure du Profil des compétences essentielles des physiothérapeutes au Canada (2017), diriger en collaboration le Anti-Black Racism Accreditation Task Force, qui a guidé la révision des normes d’agrément fondées sur l’équité pour l’Agrément de la physiothérapie au Canada (AEPC), travailler avec le Cirque du Soleil et offrir un leadership éclairé aux apprenants et aux principaux leaders d’opinion comptent parmi ses réalisations. Elle est la mère de deux jumeaux préadolescents qui sont sa raison d’être et qui lui donnent une raison de se battre pour quelque chose plus grand qu’elle-même.

Table ronde Enid Graham

Samedi 15 mai 2021 à 13 h 00 - 14h00. EDT

Assistez à la table ronde sur Enid-Graham dans laquelle les lauréats du Prix conférence commémorative Enid-Graham discuteront du futur de la physiothérapie.

Panélistes :

  • Dr Michel Landry
  • Dr Sandy Rennie
  • Alison Hoens
  • Hilary Crowley
  • Dre Mindy Levin
  • Dre Marilyn MacKay-Lyons
  • Dre Liz Harrison
  • Molly Verrier
  • Dre Susan Harris

Animée par : Viivi Riis, présidente, Association canadienne de physiothérapie

Le prix conférence commémorative Enid-Graham est le prix le plus prestigieux décerné par l’ACP. Les lauréates et les lauréats sont récompensés pour leurs années d’excellence dans la profession.

Vous pouvez lire la biographie et voir l’allocution du Dr Michel Landry, PT, MBA, PhD, lauréat 2020 du prix conférence commémorative Enid-Graham ici.

Voir les critères pour le prix

Conférenciers

Les conférenciers sont présentés en ordre alphabétique.

Jennifer Allen

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Jennifer Allen détient un baccalauréat en kinésiologie et sciences de la santé ainsi qu’une maîtrise ès sciences en physiothérapie. Elle fait actuellement un doctorat en physiothérapie. L’expérience internationale de Jen comprend la promotion de l’égalité des genres au sein de l’Entraide universitaire mondiale du Canada en 2008 au Ghana; sa dernière affectation était au Kenya au sein du groupe de travail kényan en 2010. Elle a vécu au Mexique de 2013 à 2014, travaillant comme chargée de cours au Département des sciences de réadaptation de la Universidad Popular Autónoma del Estado de Puebla (UPAEP). Durant quatre mois en 2016, au Népal, Jen a travaillé dans un centre de réhabilitation pour les victimes du tremblement de terre de 2015, en tant que formatrice en physiothérapie (avec le soutien d’AmeriCares) pour l’Organisation internationale pour les migrations. En 2017, elle a été physiothérapeute à Iqaluit pour le gouvernement du Nunavut. Ses expériences les plus récentes se sont déroulées au Kuwait, en tant que physiothérapeute principale dans une clinique privée de consultation externe, et en Iraq, à titre de cheffe de l’équipe du mieux-être et physiothérapeute principale pour la société BP. Pendant plus de dix ans, elle s’est aussi beaucoup impliquée à divers titres au sein de la division de santé mondiale et du comité des présidents des divisions de l’Association canadienne de physiothérapie (ACP).

 

Dr Joseph Anthony

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Joseph Anthony, Ph. D. en physiothérapie, est professeur clinique au département de physiothérapie de la Faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique. C’est un éducateur d’expérience qui donne des cours sur les AEP aux professionnels de la santé avant et après l’obtention de leur permis d’exercice, et il a cosigné plusieurs articles et chapitres de livres.

Flavia Antonio

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Flavia Ignacio Antonio a obtenu son B. Sc. en physiothérapie de l’Université de Ribeirão Preto au Brésil en 2006. Elle a ensuite reçu sa maîtrise ès sciences (2011) et son doctorat (2016) de la Faculdade de Medicina de Ribeirão Preto, l’école de médecine de l’Université de São Paulo (FMRP–USP). Parallèlement à ses recherches dans le domaine de la santé des femmes, elle a exercé la physiothérapie dans une clinique privée du Brésil pendant 11 ans. Flavia a déménagé à Ottawa pour poursuivre ses recherches à l’Université d’Ottawa. Elle y est actuellement chercheuse postdoctorale sous la supervision de la professeure Linda McLean. Ses recherches portent sur l’implication des muscles du plancher pelvien dans la dyspareunie, et les résultats qu’elle obtiendra contribueront à mettre au point de nouvelles approches pour lutter contre la douleur vulvaire. La discipline de Flavia et son intérêt pour la recherche liée à la santé des femmes, spécifiquement l’étude des méthodes physiothérapeutiques pour évaluer le plancher pelvien et effectuer une intervention, a mené à la publication de neuf articles jusqu’à maintenant. Deux de ces articles ont été publiés dans le Journal of Physiotherapy, la revue scientifique au facteur d’impact le plus élevé dans le domaine de la physiothérapie (5,44).

Natalie Bertrand

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Natalie Bertrand a reçu son diplôme du programme de physiothérapie de l’Université McMaster en 2019. Depuis, elle travaille à la clinique CBI à Ancaster où elle traite des patients du secteur privé, des patients victimes d’un accident automobile, des patients de la CSPAAT et des patients en phase postopératoire à la suite d’une arthroplastie totale de la hanche et du genou. Dans ses temps libres, elle aimera s’adonner à la course, la cuisine et la lecture.

 

Geoff Bostick

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Geoff Bostick a obtenu son B. Sc. en physiothérapie de l’Université de la Saskatchewan en 2001. Il a ensuite travaillé en cabinet privé à Saskatoon, Edmonton et Victoria. En 2005, il a obtenu son diplôme avancé en thérapie manuelle orthopédique de la Division orthopédique de l’ACP. Dès 2006, Geoff avait développé un ardent intérêt pour la science de la douleur, et en particulier pour les aspects cognitif et social de la douleur. Il a alors commencé ses études de doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université de l’Alberta et il a obtenu son diplôme en 2011. Geoff est actuellement professeur adjoint à l’Université de l’Alberta au sein du Département de physiothérapie, où il enseigne des cours du programme de maîtrise ès sciences, principalement la portion orthopédique, mais aussi d’autres cours auxquels il incorpore autant que possible l’éducation en matière de douleur. Il s’intéresse aussi à la douleur neuropathique associée à l’arthrose, aux facteurs cognitifs de la douleur chronique et à différentes initiatives pédagogiques. Il gère aussi la clinique étudiante du Département de physiothérapie et, conjointement avec la clinique multidisciplinaire de la douleur de l’Université, un programme modeste et sans but lucratif de soulagement de la douleur par la physiothérapie.

 

Courtney Bridgewater

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

Courtney Bridgewater est l’ingénieure en réadaptation du laboratoire de réadaptation virtuelle de l’Hôpital d’Ottawa. Elle est responsable de toute l’opération du laboratoire. À ce titre, elle s’est intéressée aux soins cliniques et à la recherche en réalité virtuelle au bénéfice des amputés et des victimes de commotion cérébrale, ainsi qu’à l’analyse de mégadonnées pour l’identification de l’activité du système sympathique chez des patients aux diagnostics variés. Elle détient un baccalauréat en génie et une maîtrise ès sciences. Dans ses temps libres, elle adore enseigner la danse.

Natasha Cambell

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Natasha Campbell est la gestionnaire des essais cliniques du Centre for Neurology Studies. Elle possède une maîtrise en sciences en neuroscience de l’Université McGill, un diplôme de la Association of Clinical Research Professionals et a reçu sa formation à l’Unité de recherches cliniques de l’Institut-hôpital neurologique de Montréal. La recherche clinique est pour elle une façon d’offrir des traitements à la fine pointe de la technologie aux gens qui en ont désespérément besoin, contribuant ainsi à combler le fossé entre la recherche et les interventions cliniques. La mission de Natasha est de mettre les patients en contact avec les dernières avancées dans le domaine des soins de santé en facilitant la recherche clinique en neuroscience, en neuroplasticité et en santé du cerveau.

 

 

Dre Lisa Carlesso

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

La Dre Lisa Carlesso est professeure adjointe à la School of Rehabilitation Science de l’Université MacMaster. Clinicienne depuis 25 ans, ses recherches visent à optimiser les résultats pour les personnes souffrant de troubles musculo-squelettiques chroniques en comprenant la nature multidimensionnelle de la douleur et comment ces relations complexes peuvent permettre une approche personnalisée de la réadaptation. Elle se concentre actuellement sur l’identification des phénotypes de la douleur chez les personnes atteintes d’arthrose du genou et sur la manière dont ils peuvent orienter le pronostic pour une arthroplastie totale du genou et des soins conservateurs stratifiés pour l’arthrose du genou.

Anniken Chadwick

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Anniken Chadwick a obtenu son baccalauréat en sciences avec spécialisation en physiothérapie en 2007 au Royaume-Uni et est devenue praticienne de la santé pelvienne en pratique privée en Colombie-Britannique. Elle est la propriétaire de The Cheerful Pelvis, une clinique de santé pelvienne à Vancouver, C.-B. et se passionne pour la décolonisation du milieu de travail pour le personnel de sa clinique et ses clients. De plus, Anniken est une professionnelle paramédicale en psychothérapie corporelle intégrative et complète actuellement sa maîtrise « Contemplative Inquiry in Educational Approaches » à l’Université Simon Fraser. Elle obtiendra son diplôme en 2021. Elle se passionne pour l’analyse clinique des normes culturelles et éducatives en physiothérapie en tenant compte de la santé physique, mentale et spirituelle des physiothérapeutes (et des patients).

Theodora Chan

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Theodora Chan a obtenu sa maîtrise en science de la physiothérapie de l’Université McMaster. Elle travaille dans un cabinet privé à Ottawa et s’intéresse actuellement à la santé pelvienne et à l’orthopédie.

 

Tory Crawford

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Tory Crawford est physiothérapeute et étudiante à la maîtrise au College of Rehabilitation Sciences de l’Université du Manitoba. Forte d’une grande expérience en pratique privée et publique, Tory a entamé une maîtrise au milieu de sa carrière dans l’espoir d’étudier les facteurs qui permettent aux patients d’accéder aux services de réadaptation. Elle s’intéresse à la recherche en soins de santé, aux soins primaires, à l’équité en matière d’accès et à la réadaptation des patients non hospitalisés. Parallèlement à sa maîtrise, Tory mène des activités dans le cadre d’une bourse de recherche en services de santé du Department of Community Health Sciences de l’Université du Manitoba.

Dre Vanina Dal Bello-Haas

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

Vanina Dal Bello-Haas, Ph. D. en physiothérapie, est professeure à l’école des sciences de la réadaptation de l’Université McMaster. Physiothérapeute, enseignante et chercheuse, elle possède une vaste expérience en prise en charge des aînés et des patients atteints de maladies neurodégénératives. Du côté pédagogique, elle s’intéresse à des questions variées comme les enjeux professionnels, l’évaluation par les pairs et l’utilisation de la technologie pour améliorer la participation et l’apprentissage.

 

Dr Ryan D'Arcy

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Ryan C.N. D’Arcy, Ph. D., Eng. L., est neuroscientifique et entrepreneur. Il est cofondateur, président et directeur des sciences d’HealthTech Connex. Il est aussi professeur à l’Université Simon Fraser et à l’Université de la Colombie-Britannique, où il est titulaire d’une chaire BC Leadership en neuroimagerie et neurotechnologie. Il a publié plus de 245 textes scientifiques, a obtenu plus de 85 M$ de financement en recherche et développement et a été lauréat de nombreux prix (il a reçu le Prix d’excellence de la fonction publique du Canada et a été nommé Kickass Canadian.) Ryan D’arcy a fait trois présentations TEDx; il est souvent invité à parler des innovations en matière de santé qui surviennent un peu partout dans le monde. Il s’est démarqué notamment en découvrant l’activation de la matière blanche en IRM fonctionnelle, en créant le premier simulateur de réalité virtuelle pour la formation et la planification en neurochirurgie, en élaborant et en déployant le premier cadre de signes vitaux du cerveau et en utilisant la neuroplasticité pour amener la récupération post-lésion cérébrale bien au-delà de ses limites conventionnelles. Il détient un baccalauréat (avec distinctions) de l’Université de Victoria ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en neurosciences de l’Université Dalhousie (bourse d’études Killam). Il a fait un postdoctorat en physique de l’imagerie médicale à l’Institut du biodiagnostic du Conseil national de recherches Canada (CNRC) et détient un titre d’ingénieur professionnel (Eng. L.) en neuroimagerie et neurotechnologie. Au CNRC, il a consacré plus de 10 ans à diriger le développement de la grappe d’imagerie biomédicale de l’Atlantique. Par la suite, il est rentré au bercail en Colombie-Britannique pour catalyser et codiriger le développement du district de santé et de technologies de Surrey.

Dre Laura Desveaux

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Dre Laura Desveaux est une spécialiste de la science de la mise en œuvre dont le travail fait aussi appel à la psychologie du comportement pour réaliser des évaluations directives des interventions complexes en santé qui visent à optimiser les soins. Pour ce faire, son équipe étudie le processus et les mécanismes du changement, de même que les facteurs contextuels qui caractérisent le succès (ou l’échec) des interventions. Cette approche permet de mieux comprendre ce qui fonctionne le mieux, pour qui et dans quelles circonstances; elle aide aussi les partenaires du système de santé dans leur mise à l’échelle de solutions gagnantes dans l’ensemble du système. Laura a obtenu son doctorat (2015) et sa maîtrise ès sciences en physiothérapie (2011) de l’Université de Toronto. Sa perspective clinique de physiothérapeute lui est très utile dans ses recherches. Elle est aussi directrice administrative de Women Who Lead, un réseau sans but lucratif qui outille les femmes du secteur de la santé les compétences pour progresser professionnellement et gravir les échelons hiérarchiques.

Julia di Paolo

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Julia Di Paolo est une physiothérapeute agréée spécialisée en santé pelvienne, coauteure de Pregnancy Fitness (2018), auteure de The Labour and Birth Handbook (2016), conférencière internationale et conférencière invitée au département de physiothérapie de l’Université de Toronto. Elle a créé et enseigne des cours sur la diastase des grands droits et la dysfonction du plancher pelvien pour les professionnels de la santé. Elle a exercé en pratique privée pendant plus de 20 ans, d’abord en orthopédie, en blessures sportives et en lésions de la colonne vertébrale et enfin en santé des femmes, s’intéressant particulièrement à la diastase des grands droits. Ces 10 dernières années, son intérêt s’est porté sur le plancher pelvien et sa relation au reste du corps. Vous la trouverez à PhysioExcellence, sa clinique dédiée à la santé des femmes et à la santé pelvienne située à Toronto; elle y passe ses journées à aider les femmes à se préparer à accoucher et à rétablir leur paroi abdominale, et elle offre des traitements pour l’incontinence, le prolapsus des organes pelviens et la douleur pelvienne.

Karen Dobbin

Samedi 15 mai 2021 de 15 h 45 à 16 h 30 HAE

Karen Dobbin a obtenu un diplôme de réadaptation médicale en physiothérapie de l’Université du Manitoba en 1985. Au cours des deux décennies suivantes, elle s’est concentrée sur la physiothérapie neuromusculosquelettique au privé et au public. En 2010, elle s’est tournée vers la réadaptation oncologique après avoir mené son propre combat contre le cancer du sein.  Elle s’est alors inscrite à l’Université du Manitoba, aux cycles supérieurs, et y a suivi une formation approfondie portant sur la réadaptation oncologique, l’activité physique et la guérison du cancer, la dysfonction myofasciale et la prise en charge de lymphœdème.  Elle détient des certifications pour le traitement du lymphœdème, la détente myofasciale et l’exercice oncologique, en plus d’être une professionnelle de la réadaptation pour personnes atteintes d’un cancer avancé.   En 2013, Karen a remporté une bourse nationale de recherche sur le cancer du sein de TELUS pour l’aider dans ses recherches et dans l’élaboration d’un programme à CancerCare Manitoba.  Elle a décroché sa maîtrise en 2014 après avoir déposé un mémoire portant principalement sur la réadaptation oncologique. Depuis 2015, elle reçoit du financement de la CancerCare Foundation of Manitoba pour offrir des soins de physiothérapie; en retour, elle consacre chaque année trois mois à un programme de réadaptation oncologique en physiothérapie mené conjointement par l’Université du Manitoba et CancerCare Manitoba. Dans le cadre de ce programme, elle est instructrice clinique au College of Rehabilitation Sciences pour les étudiants à la maîtrise en physiothérapie.   Karen travaille actuellement en clinique privée à CancerCare Manitoba et se consacre à ce qui la passionne : offrir des services de réadaptation oncologique et de prise en charge du lymphœdème aux personnes atteintes de cancer.

Tori Etheridge

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Tori Etheridge (Arca) est une physiothérapeute agréée et une membre active de l’Association de physiothérapie de la Colombie-Britannique (PABC) et de l’Association canadienne de physiothérapie (ACP). Diplômée de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), elle possède une maîtrise en physiothérapie et un baccalauréat en kinésiologie. Tori est une thérapeute vestibulaire certifiée avec un intérêt particulier pour les commotions cérébrales, la douleur chronique et les troubles vestibulaires. Elle se passionne pour l’engagement et l’autonomisation des patients et a contribué à des articles éducatifs pour PABC, UBC, Pain BC et la BC Balance and Dizziness Association. Tori a une expérience clinique de travail dans les soins de santé publics, la pratique privée et la recherche neurologique. Elle a également participé à des initiatives de santé mondiale en voyageant en Ouganda, en Afrique, avec le Sustainable Orthopaedic and Trauma Group de l’UBC. Tori prévoit de continuer à collaborer et à promouvoir la pratique fondée sur des données probantes grâce à son rôle de représentante de l’application des connaissances pour la division science de la douleur de l’ACP. Elle est ravie d’avoir l’occasion de grandir et d’apprendre de son entourage.

Dre Allison Ezzat

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Dre Allison Ezzat est physiothérapeute et chercheuse universitaire à l’Université de La Trobe, à Melbourne (Australie). Ses principaux travaux de recherche portent sur la mise en œuvre de programmes de prévention des blessures au genou et sur l’établissement de stratégies faisant appel aux meilleures pratiques en matière de prise en charge de l’arthrose du genou. Elle défend aussi ardemment le rôle des physiothérapeutes dans le cadre de soins de santé axés sur des équipes multidisciplinaires.

 

Andrij Ferguson

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Andrij Ferguson compte plus de 10 ans d’expérience clinique en contexte orthopédique. Il a travaillé avec le grand public et avec des athlètes pratiquant une foule de sports. Il a obtenu un baccalauréat en physiothérapie de l’Université McGill en 2007 et une maîtrise clinique en physiothérapie de l’Université Curtin, en Australie, en 2011. Il est actuellement candidat au doctorat en physiothérapie à l’Université Andrews, au Michigan. Andrij a acquis une expérience précieuse en tant qu’instructeur clinique et chargé de cours à temps partiel à l’Université McGill, et aussi à titre de conseiller en physiothérapie pour l’équipe de hockey junior AAA du Collège Français de Longueuil.

Dre Moni Fricke

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Dre Moni Fricke travaille depuis plus de 20 ans à l’Université du Manitoba, où elle enseigné et occupé plusieurs importants postes administratifs, et où elle a récemment été nommée directrice du Bureau de la collaboration interprofessionnelle. S’appuyant sur son expérience clinique auprès de communautés éloignées du nord du Manitoba, Moni a obtenu sa maîtrise ès sciences et son doctorat sur les enjeux de réadaptation dans les collectivités éloignées des Premières Nations. Tout au long de sa carrière, elle a toujours vigoureusement défendu le rôle du physiothérapeute au sein des soins collaboratifs interprofessionnels, pour l’équité en santé et pour la responsabilité sociale.  

Nick Hannah

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE 

Nick est physiothérapeute à London, en Ontario. Il est profondément passionné pour les compétences pratiques qui souvent n’attirent pas l’attention comme : l’établissement de relations authentiques, la communication, le coaching de motivation et l’écoute attentive. Il ne fait aucun doute que ces compétences sont les véritables superpouvoirs cliniques qui constituent la base des bons soins dispensés aux clients. Nommez une compétence clinique plus importante. Vous connaissez probablement Nick grâce à sa plateforme en ligne de soins de santé @hannahmoves. Oui, il est une célébrité canadienne. Sur sa plateforme, il publie régulièrement du contenu sur la pratique clinique, la santé, la douleur et la vie en général. Nick a l’habitude de froisser les gens en ligne et il défend sans problème ce qui a de la valeur à ses yeux et ce qu’il considère important pour la vie clinique. Récemment, il a lancé un mentorat clinique de huit semaines appelé Communic8 afin d’explorer sa passion pour l’éducation au service de la profession.

Elizabeth (Liz) Harvey

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE et samedi 15 mai 2021 de 15 h 45 à 16 h 30 HAE

Liz Harvey, maîtrise en physiothérapie, BMR (PT), est physiothérapeute et chargée de cours supérieure au Department of Physical Therapy de l’Université du Manitoba.  Elle fait son doctorat sous la supervision de Mmes Thille et Webber. 

Dre Alison Hoens

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Alison Hoens occupe 2 postes : (1) courtière de connaissances en physiothérapie et professeure clinicienne au sein du Département de physiothérapie de l’Université de la Colombie-Britannique, et (2) coordonnatrice, Recherche, formation et pratiques au Département de physiothérapie de l’Institut de recherche de Providence Healthcare (PHC). Elle a contribué à établir des partenariats dans plus de 50 projets qui ont impliqué plus de 400 personnes (chercheurs, cliniciens, décideurs et patients), ont recueilli plus de 13 M$ en financement pour la recherche et ont mené à l’élaboration de 22 ressources et outils qui ont été consultés plus de 250 000 fois à travers le monde.

Janet Holly

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE et vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Janet Holly cumule 29 ans d’expérience, en tant que physiothérapeute principale à l’Hôpital d’Ottawa, en gestion de la douleur complexe, y compris auprès de populations spécialisées comme celles qui souffrent de traumatisme crânien cérébral léger (TCCL) ou de trouble de stress post-traumatique (TSPT).   Ses intérêts de recherche en tant que clinicienne-chercheuse comprennent l’utilisation de la réalité virtuelle comme modalité de traitement du syndrome douloureux régional complexe et l’apprentissage machine pour étudier l’activation du système sympathique chez les patients souffrant de TSPT, de douleur chronique ou de TCCL. Cette spécialiste clinique en Science de la douleur agit comme mentor informel dans le domaine de la douleur complexe au sein de son RLISS (Réseau local d’intégration des services de santé) et comme superviseure clinicienne auprès d’étudiants en physiothérapie. Elle enseigne sur la douleur complexe au niveau national. Elle a récemment terminé sa participation à l’élaboration de la boîte à outils pour la gestion de la douleur chronique de la Physiotherapy Alberta - College + Association.

Patrick Ippersiel

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Patrick Ippersiel est candidat au doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université McGill. Ses travaux portent sur le lien entre la sensibilité à la douleur, les facteurs psychologiques et le mouvement chez les patients souffrant de douleur lombaire persistante. Patrick est clinicien FCAMPT. Il compte plus de 10 ans d’expérience et est chargé de cours à temps partiel à l’Université McGill dans le programme de maîtrise professionnelle. Il a obtenu son baccalauréat en physiothérapie à McGill en 2007, puis a fait une maîtrise clinique en physiothérapie à l’Université Curtin, en Australie. Il siège au comité de direction de la division Science de la douleur.

Emma Jack 

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Emma Jack est physiothérapeute sportive et orthopédique et possède son propre cabinet Press Play Physiotherapy and Pilates à London, en Ontario. Elle est diplômée du diplôme de physiothérapie de la McMaster University et d’une maîtrise en science clinique en physiothérapie manuelle et de manipulation. Emma détient aussi un diplôme en physiothérapie sportive, est membre de la Academy of Manual and Manipulative Physical Therapy et est une thérapeute principale pour l’équipe nationale de hockey féminin. C’est super, vous ne trouvez pas? Même si ces réalisations et ces diplômes sont une source de fierté pour Emma, elle reconnaît aussi qu’au bout du compte, plusieurs de ces projets sont également ce qui a fait en sorte qu’elle s’est sentie anxieuse, débordée et épuisée. Ses diplômes prennent peut-être deux lignes sur une carte professionnelle, mais ces dernières années, Emma a complètement transformé sa pratique et sa vie pour s’assurer que sa carrière de physiothérapeute ne la définit pas; c’est elle qui définit ce que cela signifie pour elle. Elle a réécrit l’histoire du modèle traditionnel de pratique privée et a découvert qu’en répondant d’abord à ses propres besoins, elle pouvait mieux servir ses clients. Partager son parcours pour que les gens qui se reconnaissent dans celui-ci sachent qu’ils ne sont pas seuls la passionne. Chaque personne a un cheminement de carrière, des objectifs et des besoins différents et le fait d’aider d’autres professionnels de la santé dans leur parcours vers la réussite professionnelle et personnelle nourrit Emma.  

Judy Kay

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE et samedi 15 mai 2021 de 15 h 45 à 16 h 30 HAE

Judy Kay est diplômée de l’Université Queen’s à Kingston en Ontario et donne des cours d’évaluation et de prise en charge respiratoires au niveau provincial depuis 1999, et à l’échelle nationale depuis 2009.  En tant que membre de la division cardiorespiratoire de l’ACP, elle s’est impliquée de façon continue dans les enjeux cardiorespiratoires au niveau national, notamment en participant au projet pilote de spécialisation en 2010. En 2012, elle a été l’une des trois premiers physiothérapeutes à devenir spécialiste clinique en physiothérapie cardiorespiratoire au Canada. Elle a aussi poursuivi son implication dans le programme en tant qu’évaluatrice. En décembre 2016, Judy était une invitée participante à la Journée nationale de planification stratégique de la division cardiorespiratoire. En 2020, dans le cadre de la série éducative sur la COVID-19 de la division cardiorespiratoire, elle a été invitée à présenter un webinaire national, intitulé Élargissez votre évaluation respiratoire – Associez les données probantes et l’expérience en mettant l’accent sur le raisonnement clinique.   Elle a toujours maintenu un vif intérêt pour les congrès de l’ACP; sa dernière présentation orale, au congrès de 2018 à Montréal, s’intitulait Physiotherapy management of MRSA pneumonia sepsis in the ICU – the evolution of a multi-modal intervention program. Elle est aussi liée au programme de physiothérapie de l’Université Dalhousie à titre d’associée clinique adjointe. Dans ce cadre, elle a été invitée en septembre 2018 à seconder pendant une semaine l’enseignement du programme cardiorespiratoire de première année, mettant l’accent sur la pensée critique et le raisonnement clinique lors de l’évaluation et de la prise en charge respiratoires.  Elle a obtenu en 2016 une maîtrise en relations d’emploi de l’Université Memorial de Terre-Neuve, accompagnée d’un prix d’excellence du dossier académique. En fusionnant les meilleures pratiques en physiothérapie et en gestion des employés, Judy a réussi à faciliter les vérifications cliniques et la collaboration régionale sur des projets contribuant à développer le raisonnement clinique et à bonifier les interventions prescriptives.

 

Dre Judy King

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE et samedi 15 mai 2021 de 15 h 45 à 16 h 30 HAE

Dre Judy King est physiothérapeute et professeure agrégée de physiothérapie à l’Université d’Ottawa. Elle travaille aussi dans un rôle clinique à l’unité de soins intensifs de L’Hôpital d’Ottawa. Ses recherches portent principalement sur l’éducation des patients, des étudiants en physiothérapie et des physiothérapeutes. En 2019, elle s’est vu confier pour trois ans la chaire d’enseignement universitaire de l’Université d’Ottawa, dans le but d’étudier la pensée critique à l’ère de la (dés)information. Cette chaire souligne l’excellence de son enseignement et de son parcours de chercheuse. 

Christina Le

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00

Christina Y.  Le a obtenu de l’Université de l’Alberta ses diplômes de B. Sc. en kinésiologie (2009) et de M. Sc. en physiothérapie (2011). À titre de physiothérapeute, elle traite fréquemment des personnes qui ont subi une blessure au ligament croisé antérieur (LCA). Son travail clinique et son expérience personnelle d’une telle blessure l’ont motivée à mener des recherches pour mieux comprendre les conséquences d’une blessure au genou liée au sport.  Christina est actuellement candidate au doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université de l’Alberta. Ses recherches portent sur la qualité de vie liée à la santé (QVLS) des jeunes actifs qui ont subi une blessure au genou liée au sport. La QVLS est un concept multifactoriel qui englobe les domaines physique, psychologique et social de la santé. Christina désire comprendre comment la QVLS des jeunes actifs se transforme à la suite d’une blessure au genou et identifier quels facteurs physiques, psychologiques et sociaux peuvent l’affecter. Son objectif ultime est d’orienter l’élaboration de stratégies de réadaptation qui optimisent la QVLS à long terme. Au cours des cinq dernières années, elle a présenté les résultats de ses recherches doctorales à diverses conférences locales, nationales et internationales. Christina reçoit un soutien financier de la Société de l’arthrite et du Réseau canadien de recherche sur la réadaptation musculo-squelettique.

 

Shannon Lim

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Shannon Lim fut la première étudiante à s’inscrire au programme de double diplôme MPT/PhD (maîtrise en physiothérapie et doctorat) de l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a terminé la portion MPT en 2016 et terminera le doctorat en 2021. Ses recherches visent à identifier les caractéristiques fonctionnelles du cerveau lors de l’exécution de différentes tâches de marche après un AVC. Tout au long de ses études doctorales, Shannon a travaillé à temps partiel comme physiothérapeute dans des cliniques privées et comme physiothérapeute chercheuse. Elle enseigne aussi des portions des cours de neuroanatomie/physiologie et de neurologie adulte au sein du programme MPT de l’UBC.

 

Riley Louie

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Riley Louie a obtenu en 2011 sa maîtrise ès sciences en physiothérapie de l’Université de Toronto. Après avoir exercé sa profession dans le domaine de la réadaptation neurologique pendant quatre ans, il a entrepris un doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université de la Colombie-Britannique. En plus de superviser un essai clinique multisite portant sur l’utilisation de la robotique pour la rééducation à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC), Riley a coordonné plusieurs projets uniques d’enseignement de la physiothérapie, notamment une expérience pilote d’apprentissage de type jeu d’évasion. Prévoyant terminer son doctorat au début de 2021, Riley entre sur le marché du travail avec l’objectif de faire bénéficier le secteur de la santé de sa formation en recherche et en physiothérapie.

 

Dre Crystal MacKay

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

La Dre Crystal MacKay est scientifique au West Park Healthcare Centre et professeure adjointe (statut) au département de physiothérapie de l’Université de Toronto. Elle est physiothérapeute et chercheuse en services de santé avec une expertise dans les méthodes de recherche qualitative et quantitative. Dans sa recherche, la Dre MacKay a examiné le fardeau et l’impact des troubles musculo-squelettiques, les résultats des modèles de prestation de services, ainsi que les points de vue et les expériences des patients et des prestataires de soins de santé sur les troubles musculo-squelettiques, y compris l’arthrose. La Dre MacKay est également une entraîneuse certifiée pour GLA:D™ Canada, un programme d’exercice et d’éducation pour les personnes souffrant d’arthrose.

Katrina Majetic

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Katrina a obtenu sa maîtrise en science de la physiothérapie à l’Université McMaster en 2019. Elle travaille dans un cabinet privé à Ancaster et a un intérêt particulier pour la santé des femmes. En tant qu’avide coureuse et randonneuse, elle aime aider les patients à reprendre les activités qu’ils aiment.

Dr Kevin Marryshow

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Kevin Marryshow, Ph. D., a obtenu un diplôme du New York Chiropractic College en 2012 et travaille en clinique privée depuis huit ans. Il est actuellement directeur régional de la région de Toronto par intérim pour Myodetox, une entreprise vouée à l’amélioration des habitudes de vie qui compte des cliniques multidisciplinaires à Toronto, à Vancouver et en Californie. Professionnel de la santé actif auprès de la communauté noire, Kevin Marryshow reconnaît le manque de représentation des PANDC en santé, et c’est pourquoi son équipe et lui ont lancé le Programme de bourses Myodetox pour les leaders de la relève. Ce programme a pour objectif d’éduquer des leaders noirs et de leur faciliter l’accès au milieu de la santé afin de créer un avenir plus radieux.

Dre Caitlin McArthur

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE et vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Dre Caitlin McArthur est professeure adjointe à l’Université Dalhousie. Ses recherches visent à améliorer, dans tous les contextes mais particulièrement dans les situations de soins à domicile et de soins de longue durée, l’efficacité et l’accessibilité de la réadaptation pour les personnes qui souffrent de problèmes de santé chroniques. Elle s’intéresse à la prévention des chutes et des fractures ainsi qu’à l’amélioration de la mobilité fonctionnelle chez les personnes âgées dont l’état clinique est complexe. Caitlin a obtenu sa maîtrise ès sciences en physiothérapie de l’Université de Toronto et son doctorat au sein du programme Aging, Health and Well-being de l’Université de Waterloo.

Karim Meghji

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

@PhysioKarim est né et a grandi à Mississauga, en Ontario. Ses parents sont arrivés au Canada seulement avec les vêtements qu’ils portaient. Leur détermination, leur grand sens de l’éthique ont fait de lui qui il est aujourd’hui. Avant d’être physiothérapeute, Karim était et est encore un chercheur en psychologie du comportement. Il est diplômé de l’Université de Toronto et a plus de 20 ans d’expérience clinique. Ses domaines d’intérêt sont l’aiguillage à sec et la réadaptation, plus précisément les contractants indépendants et la création de marques. Un ninja de l’aiguillage à sec de jour et un physiothérapeute philanthrope la nuit, Karim est un conférencier international en thérapie clinique avancée et en gestion de la pratique. Il est également le président de la division de cabinet privé.      

Jim Millard

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE 

Jim Millard est physiothérapeute depuis 30 ans. Jim est né et a grandi à London, en Ontario, où il habite et exerce. Jim a fréquenté la Western University où il a obtenu un baccalauréat en science de la physiothérapie et une maîtrise en science clinique en physiothérapie. Jim a obtenu un doctorat en physiothérapie clinique aux États-Unis en 2013. Il est membre de la Canadian Academy of Manipulative Physiotherapy (CAMPT) depuis 2000. Jim est formateur au programme complet de maîtrise de physiothérapie musculosquelettique de la Western University. Il donne des cours cliniques sur le concept Mulligan avec Jack Miller partout au Canada. Jim a été le propriétaire de Body Mechanics Physiotherapy à London pendant 20 ans. Il travaille actuellement pour Lifemark Health. Jim est un ardent défenseur de tout ce qui touche au biopsychosocial et au corps, à l’esprit et à l’âme. Il se passionne pour la façon dont nous communiquons avec nos patients et participe activement à l’application des connaissances de ces compétences fondamentales indispensables depuis 10 ans. Il pense que notre capacité à établir un lien avec nos patients est notre atout le plus important en tant que cliniciens. Ces soi-disant compétences générales sont les véritables connaissances spécialisées dans la prestation de soins prodigués avec compassion. Jim croit que le développement personnel est du développement professionnel. Il est un adepte de la mentalité de la croissance infinie. On néglige souvent l’importance de l’autocompassion et de la résilience dans notre propre bien-être. Nous ne pouvons pas donner ce que nous n’avons pas. Récemment, Jim a ajouté à son offre de services professionnels le coaching et le mentorat de cliniciens pour les aider dans leur cheminement vers la croissance et la résilience.

En dehors de sa pratique clinique et de l’enseignement, Jim aime passer du temps avec sa femme Kelly et sa famille, qui est maintenant répartie dans tout le sud de l’Ontario. Quand il n’écrit pas des poèmes ou des chansons, Jim aime être dans les forêts autour de London ou en haut des falaises de la péninsule Bruce, transcendant d’admiration dans la présence consciente de la nature.       

Dre Pat Miller

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

Pat Miller, Ph. D. en physiothérapie, est professeure adjointe (à temps partiel) à l’école des sciences de la réadaptation de l’Université McMaster, où elle enseigne aux programmes de maîtrise en physiothérapie et de maîtrise en administration de la santé. Ses recherches portent sur les enjeux de la pratique professionnelle, la formation interdisciplinaire et l’apprentissage en ligne.

Dianne Millette

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

Dianne Millette est l’actuelle greffière et présidente-directrice générale du College of Physical Therapists of British Columbia.   Physiothérapeute de formation, elle a passé la majeure partie de sa vie professionnelle dans le domaine de la réglementation des professions de la santé.  Elle désire ardemment promouvoir l’excellence en physiothérapie et s’est beaucoup impliquée dans l’élaboration des Normes fondamentales en matière de pratique, du Code d’éthique, des programmes d’assurance-qualité et dans des initiatives de soutien à la pratique professionnelle.   Elle est actuellement membre du conseil d’administration de l’Alliance canadienne des organismes de réglementation de la physiothérapie, de l’Agrément de l’enseignement de la physiothérapie au Canada et de l’International Network of Physiotherapy Regulators,  en plus d’avoir été membre du conseil d’administration de l’Association canadienne de physiothérapie de 2014 à 2017.  Elle détient une maîtrise en administration de la santé de l’Université de Toronto et travaille actuellement en vue d’obtenir un doctorat en science (réadaptation et leadership en santé) à l’Université Queen’s.

 

Brenda Mori

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Brenda Mori est physiothérapeute et directrice de l’Éducation clinique et des affaires communautaires du Département de physiothérapie de l’Université de Toronto.  Elle est aussi directrice du programme de chercheurs en éducation au Centre de perfectionnement du corps professoral à l’Université de Toronto et à l’hôpital St. Michael.

Jeannine Noble

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Jeannine Noble, MS en physiothérapie, RMSK, a obtenu son diplôme en physiothérapie de l’Arizona School of Health Sciences (A.T. Still). C’est à la toute fin de son parcours universitaire qu’elle a découvert l’échographie musculosquelettique, une spécialisation unique à laquelle s’intègre le bagage anatomique de la physiothérapie. Cette touche-à-tout qui ne compte plus les échographies travaille notamment en orthopédie, en physiatrie, en réadaptation et podiatrie. Elle a donné des formations à des fabricants d’appareils à ultrasons, à des employés de cabinet privé et à de grands groupes. Elle a collaboré à des projets de recherche avec l’Université Midwestern, l’Université AT Still et diverses entités privées.

Dre Ethne Nussbaum

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Ethne L. Nussbaum, Ph. D., M. Ed. et B. Sc. en physiothérapie, est une clinicienne, chercheuse et éducatrice d’expérience. Elle cumule des postes dans les départements de physiothérapie de l’Université de Toronto et de l’Université Western de London en Ontario. C’est une scientifique affiliée au Toronto Rehabilitation Institute du University Health Network. Ses recherches portent sur la science fondamentale, les mécanismes et l’efficacité clinique des AEP et mettent l’accent sur leur utilisation pour la réparation des tissus mous. Ses travaux sont largement diffusés.

Jennifer O'Neil

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Jennifer O’Neil est physiothérapeute et doctorante en sciences de la réadaptation à l’Université d’Ottawa, sous la supervision d’Heidi Sveistrup. Ses travaux cliniques et de recherche visent à rendre les services de réadaptation plus accessibles aux victimes de trauma neurologique. Elle se penche actuellement sur la mise en œuvre de la télé-réadaptation en vue d’améliorer l’accès aux soins tout en mettant la réadaptation communautaire de l’avant. Elle enseigne la physiothérapie à temps partiel à l’Université d’Ottawa, et possède une grande expérience en santé mondiale; elle est d’ailleurs représentante de l’application des connaissances pour la Division de santé mondiale de l’ACP.

Dre Lori O'Neill

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Lori O’Neill, physiothérapeute et docteure en physiothérapie (DPT), est propriétaire d’une clinique privée à Chapel Hill en Caroline du Nord; cette clinique, qui n’accepte que les paiements en espèces, propose aux femmes un modèle de physiothérapie holistique et biopsychosocial pendant la maternité et le post-partum « éternel ». C’est en pratique clinique et en travail de proximité auprès de la communauté que Lori a passé la majorité de ses plus de 20 ans à titre de physiothérapeute en santé pelvienne; elle a toujours incorporé les plus récents résultats de recherche fondée sur des données probantes à la sagesse accumulée en tant que spécialiste Lamaze du soutien au travail et doula certifiée par l’organisation DONA International. Lori a été conférencière lors de conférences annuelles de Lamaze International et a agi comme consultante pour l’élaboration de multiples programmes d’enseignement liés à l’accouchement. Elle a conçu, pour les populations proactives et mal desservies de la Triade de Piedmont en Caroline du Nord, la série de cours portant sur la santé pelvienne intitulée Your PREGNANT & POSTPARTUM Body; ces cours sont gratuits et axés sur la communauté. Lori earned a BA (Theology), MSPT and DPT from Wheeling Jesuit University. En 1997, elle est devenue membre de la section Santé des femmes de l’APTA et elle est toujours associée à l’Academy of Pelvic Health Physical Therapy de l’APTA, au Private Practice Special Interest Group (PPSIG) et à l’International Alliance of Healthcare Educators (IAHE).

Arianne Simonne Paine

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Simonne a obtenu sa maîtrise en science de la physiothérapie à l’Université McMaster en 2019. Elle habite dans le nord-ouest de l’Ontario dans la ville de Dryden et offre des services de physiothérapie dans le milieu des soins ambulatoires, des soins hospitaliers et à domicile. Dans ses temps libres, elle aime faire de la randonnée, de la raquette et la cuisine.

Dre Joanne Parsons

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Joanne Parsons est professeure adjointe au Département de physiothérapie du College of Rehabilitation Sciences de la Rady Faculty of Health Sciences (Université du Manitoba). Au fil de sa carrière, Mme Parsons a collaboré avec de nombreuses équipes sportives et à de nombreux événements, dont les Maccabiades en Israël. Son doctorat de l’Université du Manitoba, qui avait été financé par une bourse de recherche au doctorat de l’IRSC, portait sur les facteurs de risque et la prévention des lésions au ligament croisé antérieur chez les jeunes athlètes féminines. Elle étudie actuellement l’utilisation de l’entraînement résistif pour optimiser la performance et la santé tout en réduisant les risques de blessures, et ce, pour des populations variées. Elle collabore aussi avec des collègues qui partagent son point de vue et qui étudient comment les modifications apportées aux services de physiothérapie financés par l’État affectent les iniquités en matière de santé et d’accessibilité.

Sunil Pokhrel

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Sunil Pokhrel est un physiothérapeute dans le secteur des soins de santé publique et un titulaire de Erasmus Mundus, une prestigieuse bourse d’études de l’Union européenne. En tant que spécialiste de la réadaptation de Handicap International (HI), il soutient la mise en œuvre et l’assurance qualité d’activités de réadaptation de HI au Myanmar, en Thaïlande et au Népal. Sunil offre une expérience de première classe en intégrant la réadaptation dans le système de santé du pays dans un contexte humanitaire et de développement et en étroite collaboration avec les professionnels, les utilisateurs, le gouvernement et les agences de l’ONU. Il a mené l’aide au ministère de la Santé au Népal pour développer le module sur la réadaptation pour DHIS2 et a assuré la direction de la réadaptation technique en mettant la réadaptation dans les politiques en matière de santé, les plans et les stratégies de réponse humanitaire. Il est un conseiller et l’ancien secrétaire général de l’association de physiothérapie du Népal. Il a mené des campagnes de sensibilisation à la réadaptation en santé dans les groupes santé et dans leur réponse aux catastrophes naturelles du Népal comme le tremblement de terre de 2015 et la tempête de 2019. Il s’intéresse à mettre la diplomatie de la réadaptation à l’avant-plan comme étant l’élément essentiel de la santé publique.

Martine Quesnel

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Martine Quesnel est coordonnatrice des études, formation clinique et du mentorat, à l’Ontario Internationally Educated Physical Therapy Bridging Program et professeure adjointe, volet enseignement au Département de physiothérapie de l’Université de Toronto. Elle pratique depuis 23 ans et se passionne pour la formation clinique, le mentorat et la pratique de la physiothérapie neurologique.

 

Dre Adria Quigley

Jeudi  13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE et vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Dre Adria Quigley a obtenu son doctorat en santé de l’Université Dalhousie; elle a étudié, en étroite collaboration avec les communautés autochtones et LGBTQ2+, la faisabilité d’un programme de yoga chez les personnes vivant avec le VIH et son impact sur leurs fonctions cognitive et physique. Elle a de l’expérience clinique en soins de courte et longue durée, en réadaptation gériatrique et en thérapie neurologique ambulatoire. Adria est actuellement chercheuse postdoctorale à l’Université McGill, où elle étudie l’efficacité d’une approche innovante pour favoriser l’adoption d’une nouvelle hygiène de vie chez les personnes vivant avec le VIH.

Dr Sandy Rennie

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Dr Sandy Rennie a obtenu de l’Université de l’Alberta un premier diplôme en physiothérapie en 1972 puis, après un an d’études supplémentaires, un baccalauréat (BPT) en 1976. Il a obtenu, toujours de l’Université de l’Alberta, une maîtrise en éducation physique en 1985 et un doctorat en administration et direction scolaire en 2002. Il donne des cours sur les agents électrophysiques (AEP) dans le cadre des programmes de physiothérapie à l’intention des débutants (depuis 1981) de même que des cours et des webinaires de perfectionnement professionnel continu dans ce domaine (depuis 30 ans). Il est actuellement professeur adjoint à l’Université Dalhousie et professeur à temps partiel à l’Université d’Ottawa.

 

Dr Eric Robitaille

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Dr Eric Robitaille est chef de l’équipe de physiothérapie du 31e Centre des Services de santé des Forces canadiennes Détachement Meaford situé au Centre d’instruction de la 4e Division du Canada.  Éric possède 15 années d’expérience clinique en tant que physiothérapeute traitant les membres des Forces armées canadiennes ayant subi des blessures neuromusculosquelettiques et 10 années de recherche clinique dans les domaines de la prise en charge des blessures musculosquelettiques et de l’application des connaissances.  

Dre Lisa Saladin

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

Lisa Saladin, Ph. D. en physiothérapie, FAPTA, est l’actuelle vice-doyenne exécutive des dossiers académiques à la Medical University of South Carolina. À ce titre, elle est directrice des études et relève directement du doyen. Elle est responsable des six facultés (médecine, médecine dentaire, pharmacie, soins infirmiers, professions de santé et cycles supérieurs), du Hollings Cancer Center, des bureaux de la recherche, de l’éducation, de la vie étudiante et de l’équité entre les genres et, finalement, de la bibliothèque de l’Université. Avant d’accéder à ce poste, elle était doyenne de la Faculté des professions de santé, où elle avait cumulé 30 ans d’expérience à titre de professeure. Elle détient un baccalauréat en réadaptation médicale (physiothérapie) et une maîtrise en anatomie de l’Université du Manitoba, et un doctorat en physiothérapie de la Nova Southeastern University (Floride).  C’est une membre active de l’American Physical Therapy Association (APTA) depuis 28 ans et une ardente défenseure de la profession. Elle a été élue au conseil d’administration de l’APTA en 2008 et a tiré sa révérence de la vice-présidence en juin 2018.

Lynn Schulte

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Lynn Schulte est physiothérapeute en santé pelvienne depuis plus de 30 ans et la fondatrice de l’Institute for Birth Healing. Son expertise réside dans le diagnostic et le traitement des problèmes éprouvés pendant la grossesse, l’accouchement et la période post-partum.  Après avoir traité des milliers de patientes post-partum, Lynn a découvert des caractéristiques qui persistent fréquemment dans le pelvis après l’accouchement et elle a mis au point des techniques efficaces de relâchement permettant de diminuer la douleur et d’améliorer la fonctionnalité.  Au vu du succès de ces techniques, Lynn a conçu des programmes de formation holistique pour les professionnels de la santé autorisés à travailler sur le corps. Elle offre les cours Holistic Treatment of the Pregnant and Postpartum Body (en personne et en ligne) et Advanced Treatment of the Postpartum Body (en personne seulement).  D’autres cours en ligne sont offerts pour les professionnels de l’accouchement : Confidence in your Core, Pelvic Floor and More et Facilitating a Smoother Birth and Faster Recovery.  Les cours de traitement holistique peuvent être suivis individuellement ou s’inscrire le processus de certification des professionnels de l’accouchement (Certified Birth Healing Specialists). Un répertoire des professionnels qui ont terminé leurs cours avec succès est disponible pour les mamans sur le site Web.   Lynn a fait des présentations à des conférences sur l’accompagnement à la naissance (doula) et la pratique de sage-femme ainsi qu’au congrès de l’APPPAH en 2019.  Elle détient un baccalauréat ès sciences en physiothérapie de l’Université de Saint-Louis (au Missouri).

 

Dr Jay Shaw

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Jay Shaw, Ph. D., est scientifique à l’Institut du Women’s College Hospital pour les solutions de système de santé et les soins virtuels et directeur de la recherche sur l’intelligence artificielle, l’éthique et la santé du Joint Centre for Bioethics de l’Université de Toronto. Il est professeur-chercheur adjoint à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé de l’Université de Toronto. Il étudie l’innovation en matière de santé du point de vue des sciences sociales, et son travail cherche à promouvoir l’équité et la justice sociale en santé.

Dre Lisa Sheehy

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Lisa Sheehy a obtenu un diplôme en physiothérapie de l’Université McMaster en 1992. Elle a travaillé en hôpital et en clinique privé dans les domaines de la réadaptation gériatrique et neurologique. Après un retour aux études en 2004, elle a décroché une maîtrise et un doctorat en sciences de la réadaptation de l’Université Queen’s en 2013. Elle travaille à l’Institut de recherche Bruyère depuis 2014, d’abord à titre de chercheuse postdoctorale, puis en tant qu’associée de recherche. Ses travaux portent principalement sur l’application des technologies en réadaptation.

Liris Smith

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Liris Smith est physiothérapeute et mère de deux enfants. Elle a travaillé pendant près de 30 ans à promouvoir la pratique et le leadership en contexte rural, éloigné ou nordique. Elle est candidate au doctorat en sciences de la santé à l’Université de la Saskatchewan.   Dans sa présentation, elle décrit la recherche et le travail qu’elle a effectués auprès des aînés métis du nord de la Saskatchewan pour comprendre leur rapport à l’activité physique. 

Malka Stromer

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Malka Stromer est échographiste de diagnostic médical accréditée. Ses compétences cliniques ont été nourries par le Réseau universitaire de santé et le Mount Sinai Hospital de Toronto.  Malka a passé les 14 dernières années à transmettre sa passion pour l’échographie à titre de professeure, d’abord au Mohawk College (son alma mater), puis au Gateway Community College.  Elle a rédigé un chapitre de manuel sur l’échographie et a remporté plusieurs prix décernés par la SDMS et la League for Innovation in the Community College.  Malka travaille auprès de professeurs interdisciplinaires de plusieurs universités en vue d’approfondir leurs connaissances et leur maîtrise de l’échographie afin qu’elle soit intégrée au parcours de formation des professionnels de la santé. 

Anthony Teoli

Jeudi 13 mai 2021 de 20 h 00 à 20 h 45 HAE

Anthony Teoli travaille en tant que physiothérapeute en pratique privée chez Action Sport Physio à Rosemère, au Québec. Il est candidat au doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université McGill. Ses recherches portent sur une meilleure compréhension des mécanismes d’initiation et de progression de l’arthrose du genou non traumatique et post-traumatique, les résultats cliniques et la douleur persistante chez les patients après une arthroplastie totale du genou, la biomécanique de la marche et l’application des connaissances. Anthony a présenté ses recherches et a présenté les meilleures pratiques pour l’arthrose du genou lors de conférences provinciales, nationales et internationales. Il contribue à l’enseignement à l’Université McGill et offre un cours d’une journée sur l’évaluation et la prise en charge de l’arthrose du genou partout au Canada. Anthony est également le fondateur et le président d’InfoPhysiotherapy, une plateforme en ligne dédiée à faciliter l’application des connaissances et à fournir des conférences et des cours fondés sur des données probantes pour les physiothérapeutes du monde entier. En moins de trois ans, Anthony a réussi à bâtir une marque et à profiter du marketing des médias sociaux pour rassembler plus de 50 000 abonnés sur les plateformes de médias sociaux d’InfoPhysiotherapy. Anthony est également actif professionnellement au niveau international, siégeant au comité des communications et au sous-comité des chercheurs en début de carrière du groupe de discussion sur la réadaptation de l’Osteoarthritis Research Society International (OARSI).

Dre Patricia (Patty) Thille

Jeudi 13 mai de 20 h 00 à 20 h 45 HAE, samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE et samedi 15 mai 2021 de 15 h 45 à 16 h 30 HAE

Patricia Thille, Ph. D., B. Sc. (PT), est sociologue et physiothérapeute. Elle travaille à titre de professeure adjointe en physiothérapie à l’Université du Manitoba. Elle se sert de théories critiques et de méthodes qualitatives issues des sciences sociales dans le cadre de sa pratique et de ses recherches en pédagogie de la santé professionnelle. Ses travaux portent sur la stigmatisation, la modification des habitudes de santé et la gestion des maladies chroniques dans les contextes de soins primaires et de réadaptation.

 

Dre Jacqueline van Ierssel

Vendredi 14 mai 2021 de 18 h 30 à 20 h 00 HAE

Dre Jacqueline van Ierssel est physiothérapeute et chercheuse postdoctorale au Children’s Hospital of Eastern Ontario. Ses recherches portent sur les résultats fonctionnels et la prise de décision clinique en égard au retour au sport post-commotion cérébrale; on lui doit le Concussion Recovery Questionnaire (CORE-Q), un outil de mesure de la capacité fonctionnelle propre aux commotions cérébrales.  Elle a fondé l’organisation R2P Concussion Management et donne des cours sur la prise en charge des commotions cérébrales partout au pays.  Elle a été consultée pour l’élaboration des lignes directrices de prise en charge des commotions cérébrales de la Fondation ontarienne de neurotraumatologie et pour l’élaboration du Programme de soins pour les lésions cérébrales traumatiques légères de la WSIB.  Elle a enseigné à l’Université de Toronto et a aussi été présidente de la division ontarienne de Sport Physiotherapy Canada.

Dre Sandra Webber

Samedi 15 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE et samedi 15 mai 2021 de 15 h 45 à 16 h 30 HAE

Sandra Webber est physiothérapeute et chercheuse au Department of Physical Therapy de l’Université du Manitoba. Dans le cadre de ses recherches, elle a fréquemment recours à des technologies permettant de mesurer objectivement l’activité physique (c’est-à-dire, le niveau d’activité ou de sédentarité au quotidien). Elle s’intéresse aussi aux enjeux pédagogiques liés à la physiothérapie; elle veut que les cliniciens de demain soient en mesure de répondre aux besoins de la population qu’ils desserviront.

Jessie Wong

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Jessie Wong est diplômée de l’Université de la Colombie-Britannique et travaille à titre de physiothérapeute en cabinet privé depuis 2011. Elle travaille à plusieurs emplacements de Myodetox à Vancouver et est actuellement directrice régionale de la région de Vancouver. Elle contribue à l’exploitation et au développement sur son territoire; son équipe, en pleine croissance, compte plus de 100 membres. À titre de cheffe d’équipe, la représentation et l’inclusion au travail lui tiennent à cœur.

Tanja Yardley

Dimanche 16 mai 2021 de 14 h 30 à 15 h 15 HAE

Tanja Yardley est une physiothérapeute britanno-colombienne ayant déjà siégé au conseil d’administration de la PABC. Elle collabore avec Ryan D’Arcy et l’équipe d’HealthTech Connex, à Surrey, à titre de directrice des affaires et cheffe de l’innovation en santé et en technologie.  Elle fait aussi partie du personnel de la Surrey Neuroplasticity Clinic, où elle et ses collègues physiothérapeutes participent activement aux recherches du Center for Neurology Studies, situé juste à côté.  Elle contribue à trouver et à évaluer les solutions technologiques émergentes et les approches thérapeutiques novatrices, prête main-forte à la recherche et au développement, et facilite les études cliniques menant à l’adoption de ces innovations en milieu clinique, au profit de nos patients.

 

Christina (Tina) Ziebart

Jeudi 13 mai 2021 de 18 h 45 à 19 h 30 HAE

Tina Ziebart est kinésiologue enregistrée et physiologiste de l’exercice certifiée, et elle étudie pour devenir physiothérapeute. Elle a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en kinésiologie de l’Université de Waterloo. Elle poursuit actuellement un doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université Western. Tina a publié plusieurs études scientifiques sur l’exercice et la posture chez les personnes atteintes d’ostéoporose. Dans le cadre de son doctorat, elle continuera d’approfondir ce domaine en vue de mieux comprendre les attentes des patients en matière d’exercices; elle compte mener une étude contrôlée et randomisée sur l’importance de l’exercice, de la nutrition et de la prévention des chutes pour prévenir les fractures.