Bourse pour les étudiants autochtones

L’Association canadienne de physiothérapie (ACP) et la Fondation de physiothérapie du Canada (FPC), son volet caritatif, sont fières d’annoncer la création de la Bourse pour les étudiants autochtones en physiothérapie.

Les Peuples autochtones du Canada sont confrontés à des enjeux de santé uniques. Collectivement, leur état de santé se compare défavorablement à celui des non-Autochtones. Bien qu’en moyenne plus jeune que la population générale du pays, la population autochtone canadienne présente un taux de prévalence plus élevé en termes de blessure, de condition médicale et de maladie chronique.

La profession de la physiothérapie reconnaît l’influence des déterminants de santé plus généraux sur les Peuples autochtones du Canada, tant au niveau individuel que collectif, du statut socioéconomique et de la migration vers les centres urbains jusqu’aux répercussions à plus long terme de la colonisation et de l’autodétermination. Ces inégalités, amplement documentées, ont depuis longtemps été associées à une plus forte prévalence de problèmes de santé. 

Les physiothérapeutes sont des professionnels de la santé qui ont développé les aptitudes nécessaires pour collaborer avec leurs clients, les autres professions médicales et les bailleurs de fonds à la prestation de services fondés sur les besoins uniques et particuliers de chaque collectivité autochtone. L’emphase de la profession de la physiothérapie sur la modification des modes de vie et la prescription d’exercices est compatible avec la promotion de la santé et du mieux-être. Chaque intervention physiothérapeutique vise à maintenir ou améliorer la fonction, la mobilité, l’autonomie et la qualité de vie du patient. Le traitement précoce prodigué par un physiothérapeute accroît les effets sur la santé du patient, en plus de constituer une utilisation rentable et efficiente des ressources humaines en santé.

La Bourse pour les étudiants autochtones est une bourse d’études de 10 000 $ qui est disponible à l’ensemble des étudiants autochtones canadiens (Indiens inscrits ou non inscrits, Inuits ou Métis) qui participent à un programme de physiothérapie offert par un établissement postsecondaire agréé au Canada. Sont admissibles les programmes d’études d’une durée minimale de deux ans menant à un diplôme universitaire ou d’études supérieures qui sont offerts dans un établissement d’enseignement agréé.

Avec cette nouvelle bourse d’études, l’ACP espère contribuer à combler les écarts importants qui subsistent entre l’état de santé des Autochtones, des Inuits et des Métis et celui des Canadiens non autochtones, en plus de répondre aux besoins en matière de réadaptation et de mobilité qui existent dans les collectivités rurales, éloignées et nordiques du Canada.

Lire les termes de référence