Science de la douleur

La division science de la douleur est au service des physiothérapeutes de l’Association canadienne de physiothérapie qui cherchent à mieux comprendre et gérer la douleur et à établir des liens avec des cliniciens, des enseignants et des chercheurs partageant leurs intérêts. Elle a pour mission :

  • de favoriser les contacts et la collaboration entre les cliniciens, les éducateurs et les chercheurs qui s’intéressent à la douleur et à la physiothérapie;
  • de faciliter la transmission bidirectionnelle des connaissances sur la douleur entre la recherche et la pratique clinique;
  • d’intégrer les intérêts professionnels des physiothérapeutes canadiens aux réseaux nationaux et internationaux de spécialistes de la douleur.

Vision

La physiothérapie permet aux Canadiens souffrant de douleur de mieux vivre.

Objectifs stratégiques

 

Dans le cadre de nos efforts pour nous rapprocher de notre vision commune, le comité de direction de la division science de la douleur priorisera les trois initiatives stratégiques suivantes au cours de l’année à venir.

D’abord et avant tout, nous voulons continuer d’offrir à nos membres des occasions de faire avancer leur pratique clinique, de synthétiser les nouveaux résultats de recherche et d’échanger avec d’autres professionnels qui s’intéressent aux mêmes enjeux. Notre bulletin bimensuel représente un apport considérable sous cet angle. Font également partie de notre démarche les activités régulières de perfectionnement professionnel (par exemple, les téléconférences de l’ACP) et les plateformes d’interaction (Facebook et Twitter). En plus de ce qui précède, nous allons mettre en œuvre une nouvelle série de baladodiffusions visant à créer de meilleurs liens entre la recherche et la pratique, en abordant des questions d’actualité en lien avec la douleur.

Deuxièmement, la division souhaite faire progresser le niveau de formation sur la douleur dans tout le pays. La douleur est une expérience multidimensionnelle complexe. Les étudiants de premier niveau comme les cliniciens expérimentés doivent y porter une attention particulière et une réflexion approfondie. Notre objectif est d’aborder cette question sur plusieurs fronts. En plus de fournir des occasions de perfectionnement professionnel aux cliniciens, nous voulons aussi entretenir une communication étroite avec les enseignants de niveau universitaire et les organismes de réglementation régissant la spécialisation clinique. Dans cette optique, les membres du comité de direction de la division vont engager et favoriser des discussions portant sur la formation dans le domaine de la douleur avec des représentants des programmes canadiens de physiothérapie de premier niveau. La division s’emploiera aussi à rehausser le rayonnement du programme de spécialité clinique de l’ACP et à travailler avec des intervenants clés afin de préciser la gamme de compétences qui reflètent une spécialisation dans le domaine de la douleur.

Troisièmement, le comité de direction souhaite assurer la viabilité à long terme de la division. Elle est l’avant-dernière à avoir été constituée parmi les divisions de l’ACP. Fait digne de mention : au cours des cinq années depuis que la division a vu le jour, le nombre de ses membres a connu une forte croissance et dépasse maintenant 500 physiothérapeutes. Tandis que nous continuons d’élargir la portée et l’impact de la division, nous créerons des avenues supplémentaires pour accommoder différents niveaux d’implication des membres. Nous croyons que les comités constitués de membres forment une partie intégrante de ce processus. Nous allons donc constituer à cette fin trois comités – bulletin, communications et baladodiffusions – ainsi que six postes de membres non dirigeants au comité de direction. L’adhésion aux comités permettra aux membres de relever des défis passionnants moyennant une contribution régulière et modérément exigeante. Elle permettra surtout d’assurer la viabilité des services importants fournis par la division.

Nous joindre

Nous aimerions avoir de vos nouvelles! Posez des questions, faites des commentaires ou dites-nous simplement bonjour!

painscience@physiotherapy.ca