2016 : Priscilla Flett

 

Saviez-vous que la FPC investit également dans la relève?

En 2016, l’ACP et la FPC ont créé deux bourses d’une valeur de 10 000 $ pour étudiants autochtones afin de combler les écarts importants entre l’état de santé des Autochtones, des Inuits et des Métis et celui des Canadiens non autochtones, en plus de répondre aux besoins en réadaptation qui existent dans les collectivités rurales, éloignées et nordiques du Canada.

 

Voici l'histoire d'une lauréate

Femme crie de la première nation de York Factory, Priscilla Flett est originaire de Churchill, au Manitoba, une communauté isolée de 800 habitants dans le nord de la province.

Elle a quitté sa communauté pour aller à l’école secondaire et est l’une des rares étudiantes autochtones de sa localité à obtenir un diplôme universitaire. Elle commence ses études en physiothérapie en septembre à l’Université du Manitoba.

Lorsque ses études seront terminées, elle compte retourner dans le nord pour travailler comme physiothérapeute à temps plein et servir de modèle aux jeunes de sa communauté.

« Il n’y a aucun physiothérapeute en ce moment dans la région où j’ai grandi. Mon rêve est d’avoir un contrat avec la régie régionale de la santé de Winnipeg qui me permettrait de retourner à Churchill une fois par mois pour aider à soigner les membres de ma communauté et à améliorer leur qualité de vie », raconte-t-elle.

« La bourse va beaucoup m’aider dans mes études, car je serais moins stressée par des préoccupations financières et pourrais me concentrer davantage sur mon programme. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Joignez-vous à nous pour féliciter Priscilla Flett!  

 

 

 

 

La Bourse pour les étudiants autochtones

Depuis 2016, l’Association canadienne de physiothérapie (ACP) et la Fondation de physiothérapie du Canada (FPC) ont offert deux bourses de 10 000 $ pour les étudiants autochtones pour « aider à combler les écarts significatifs qui existent entre l’état de santé des Premières nations, des Inuits et des Métis et celui des autres Canadiens, de même que la réadaptation non atteinte et les besoins en mobilité dans les communautés rurales isolées et dans les communautés du nord du pays. »

La sélection est basée sur le rendement scolaire, le mérite de la demande et les lettres de recommandation.

Sont admissibles à cette bourse tous les étudiants autochtones canadiens qui sont membres des Premières nations (inscrits ou non inscrits), Inuits et Métis et qui sont inscrits à temps plein dans un programme postsecondaire canadien accrédité de physiothérapie, et ce, quelle que soit l’année de formation.

Pour en savoir plus, visitez la page Bourse pour les étudiants autochtones.