Les assistants-physiothérapeutes au Canada

Au Canada, l’assistant-physiothérapeute travaille auprès de clients de tout âge ayant des problèmes de santé de toutes sortes, sous la direction et la supervision d’un physiothérapeute.

Le Profil des compétences essentielles des assistants-physiothérapeutes au Canada décrit les connaissances, les compétences et les attitudes que doivent posséder les assistants-physiothérapeutes qui travaillent toujours sous la supervision des physiothérapeutes.

Les physiothérapeutes tiennent compte de la formation et des compétences des assistants-physiothérapeutes, de même que de la complexité des besoins particuliers et de l’environnement du client lorsqu’il attribue des tâches. Ils doivent respecter les normes de pratique de leur organisme de réglementation relatives au travail avec des assistants. Les soins demeurent sous leur responsabilité.

Les assistants-physiothérapeutes ne sont pas régis par les organismes de réglementation provinciaux en physiothérapie. Il n’y a pas de processus de certificat. Plusieurs programmes offrent une formation d’assistant-physiothérapeute.

La description de la physiothérapie au Canada définit ce qu’est la physiothérapie et présente les interventions des physiothérapeutes, les domaines d’exercice, les lieux d’exercice et la formation. 

 

Où travaillent les assistants-physiothérapeutes

L’assistant-physiothérapeute peut travailler dans la plupart des milieux où un physiothérapeute offre des services. En font partie les cliniques privées, les milieux communautaires comme les soins à domicile, les hôpitaux, les centres de réadaptation, les résidences de retraite et les établissements de soins de longue durée.

 

L’engagement des assistants-physiothérapeutes

Selon le milieu, l’assistant-physiothérapeute peut ou non participer aux soins d’un client. Le physiothérapeute demandera aux clients l’autorisation de faire participer un assistant-physiothérapeute à leurs soins. Une partie du plan de traitement peut être confiée à l’assistant-physiothérapeute (p. ex., supervision des exercices). Le physiothérapeute et l’assistant-physiothérapeute travaillent en équipe. Ils communiquent à la fois de manière formelle (dans le dossier, pendant les tournées cliniques) et informelle (discussions, journal de bord). Ils partagent l’information pour s’assurer de donner des soins sécuritaires et efficaces.

 

Ce que les assistants-physiothérapeutes peuvent faire

L’assistant-physiothérapeute peut se voir confier une partie du plan de traitement. Ce plan inclut les exercices, l’entraînement à la marche, l’utilisation des modalités (p. ex., compresses chaudes et froides). Il transmet au physiothérapeute les modifications à l’état du client et les réponses de celui-ci aux traitements. Il peut également participer à la gestion des appareils (achat, évaluation, entretien, inventaire).

 

Ce que les assistants-physiothérapeutes ne peuvent pas faire

« Les physiothérapeutes conservent la responsabilité de l’évaluation du client, de l’interprétation des conclusions, du choix et du début des interventions, de la progression des interventions, de la réévaluation et de la planification des congés. »2

L’assistant-physiothérapeute peut mettre en place un outil d’évaluation, mais il n’en interprétera pas les résultats. Il ne prend pas de décisions sur les modifications au plan de traitement. L’assistant-physiothérapeute peut indiquer au physiothérapeute qu’à son avis, le client est prêt à passer à la phase suivante.

Profil des compétences essentielles des assistants-physiothérapeutes au Canada