L’ACP travaille avec ses partenaires à l’échelle du pays pour contribuer à la gestion continue de la pandémie, en offrant son aide et en reconnaissant le rôle capital que jouent les physiothérapeutes dans le réseau de la santé, notamment dans les hôpitaux.

À l’heure actuelle, nous : 

  1. aidons les autorités qui ont créé des répertoires de professionnels de la santé à mobiliser pour répondre à la demande croissante des hôpitaux.
  2. soutenons le déploiement du répertoire du gouvernement fédéral dans les provinces où il n’y a pas encore de liste provinciale.
  3. rassemblons des ressources et du matériel de formation sur les soins respiratoires aigus en contexte hospitalier.
  4. offrons notre soutien indéfectible à l’égard d’autres initiatives à déterminer de concert avec les ordres, les ministères de la Santé et les hôpitaux.

Voici plus d’information sur nos axes d’intervention :

Aider les autorités qui ont créé des répertoires de professionnels de la santé à mobiliser pour répondre à la demande croissante des hôpitaux.

Nous reconnaissons que le travail des physiothérapeutes est essentiel pour alléger le fardeau des hôpitaux dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. 

L’Ontario et le Québec ont lancé un appel aux professionnels de la santé, y compris aux physiothérapeutes, qui peuvent ajouter leur nom à la liste (il n’est pas nécessaire de l’ajouter aux listes fédérale et provinciale). 

Soutenir le déploiement du répertoire du gouvernement fédéral dans les provinces où il n’y a pas encore de liste provinciale.

L’ACP contribue à l’élaboration du répertoire créé par le gouvernement fédéral pour les provinces et territoires qui, contrairement au Québec et à l’Ontario (voir ci-dessus), n’en ont pas ou l’ont fermé.  

Liste fédérale

Si vous envisagez de reprendre du service (après un départ à la retraite, par exemple), veuillez consulter le document sur la responsabilité professionnelle en cas de retour à la pratique pendant la pandémie de COVID-19 préparée par le Groupe BMS, assureur de l’ACP.

Rassembler des ressources et du matériel de formation sur les soins respiratoires aigus en contexte hospitalier.

L’ACP veille à ce que les physiothérapeutes de partout au pays aient accès à toute l’information nécessaire pour contribuer à la lutte contre la pandémie de COVID-19, et aide ses partenaires des ministères de la Santé, des ordres provinciaux et territoriaux, et des hôpitaux à gérer l’augmentation des effectifs.  

Nous collaborons avec nos experts des différentes divisions et nos collègues des associations internationales de physiothérapie à la création et à la diffusion de matériel de formation et d’outils pour nos physiothérapeutes.

  • Cours en ligne : La division cardiorespiratoire de l’ACP propose quatre cours en ligne pour les physiothérapeutes touchés par la pandémie de la COVID-19. Ces formations sont désormais accessibles gratuitement. Vous trouverez plus d’information sur les cours ici.
     
  • Lignes directrices : L’ACP a approuvé les lignes directrices internationales préparées par une équipe de chercheurs et cliniciens experts en soins intensifs et cardiorespiratoires aigus sous la direction du Dr Peter Thomas, Ph. D., B. Pht. Le document « Prise en charge en physiothérapie des patients de soins intensifs atteints de la COVID-19 : Recommandations pour guider la pratique clinique » encadre le rôle des physiothérapeutes aux soins intensifs et présente des recommandations pour la gestion et la préparation de l’effectif, un outil de dépistage pour déterminer les besoins en physiothérapie, des recommandations pour la sélection des traitements et les équipements de protection individuelle.
     
  • Autres ressources : Vous trouverez d’autres renseignements et ressources éducatives ici.

Offrir notre soutien indéfectible à l’égard d’autres initiatives à déterminer de concert avec les ordres, les ministères de la Santé et les hôpitaux.

En plus du soutien décrit ci-dessus, l’ACP :

  • A élaboré une déclaration de représentation qui comprend des messages clés comme « les physiothérapeutes sont des partenaires essentiels à la réponse à la COVID-19 et à la prestation de soins urgents », et selon laquelle :
     
    • Les personnes touchées par des maladies infectieuses comme la COVID-19 peuvent avoir besoin de services de physiothérapie essentiels de façon urgente, particulièrement de physiothérapie cardiorespiratoire en cas de complications liées à la COVID-19 et pendant leur rétablissement.
       
    • La physiothérapie est un élément essentiel des soins postaigus et contribue à assurer la disponibilité de lits aux soins intensifs, au moment où les Canadiens en ont le plus besoin :
      • en favorisant la réadaptation des personnes atteintes de la COVID-19 qui développent d’autres problèmes de santé;
      • en permettant de garder des patients atteints d’autres problèmes hors des hôpitaux pour libérer les ressources.
         
    • Tous les professionnels de la santé, y compris les physiothérapeutes et assistants-physiothérapeutes, offrant des soins de première ligne et d’urgence doivent avoir accès à l’équipement de protection individuelle recommandé pour protéger les patients, les professionnels de la santé et le public.
       
  • Souligne le succès des initiatives en première ligne, notamment :