La physiothérapie aide à prévenir et à gérer la douleur.

  • La physiothérapie réduit le recours aux opioïdes pour gérer la douleur.
  • Les exercices de réadaptation en physiothérapie peuvent réduire la douleur et l’incapacité et améliorer la qualité de vie des patients souffrant de douleurs musculosquelettiques.
  • La physiothérapie traite efficacement et réduit les douleurs lombaires, l’arthrose et d’autres troubles musculosquelettiques.
  • Un accès opportun et adéquat à la physiothérapie peut réduire le recours aux services de soins de santé financés par l’État et aux médicaments pour gérer la douleur.

L’évaluation et la gestion de la douleur sont des aspects essentiels de la pratique de la physiothérapie.1 Tout porte à croire que la douleur chronique est gérée plus efficacement avec des stratégies non pharmacologiques comme l’activité, l’exercice et le soutien en santé mentale.2 Malgré ces constatations, l’accès à ces traitements demeure un obstacle important pour les nombreux Canadiens qui souffrent de maladies chroniques.2 On estime que les coûts direct et indirect associés aux douleurs chroniques au Canada s’élèvent entre 56 et 60 $ milliards par année,3 un montant supérieur aux coûts estimés pour le cancer, les maladies cardiaques et le VIH.4 Il est important de reconnaître que la douleur est complexe et que la gestion et le traitement de la douleur chronique ne relèvent pas d’une seule profession de la santé ou d’un seul type d’intervention, que ce soit pharmacologique, psychologique ou de la réadaptation fondée sur l’activité. Le groupe de travail canadien sur la douleur chronique, créé en 2019 par le gouvernement fédéral, continue de faire des recommandations au gouvernement sur la façon de mieux répondre aux besoins des Canadiens souffrant de douleur chronique.5 En augmentant l’accès financé aux physiothérapeutes dans le cadre d’une équipe complète de gestion de la douleur, composée de professionnels de la santé, nous pouvons contribuer à l’adoption d’une approche plus ferme pour soutenir les Canadiens qui vivent avec la douleur.

La physiothérapie, en tant que composante de soins primaires axés sur le patient, peut aider à fournir aux patients les ressources, les connaissances et l’éducation dont ils ont besoin pour que leurs stratégies d’autogestion donnent des résultats afin de vivre et de gérer la douleur. Lorsque l’amélioration ou même le maintien d’une mobilité fonctionnelle ne sont pas un objectif raisonnable, les physiothérapeutes peuvent contribuer à aider les personnes âgées à rester confortables et à ne pas avoir de douleur. L’intégration de la physiothérapie dans la gestion de la douleur aiguë et chronique donne de bons résultats en matière de santé et réduit les coûts.

  • La physiothérapie, dans le cadre d’une approche interdisciplinaire à la gestion de la douleur, réduit le recours aux opioïdes pour gérer la douleur.6
  • Les patients qui souffrent de troubles musculosquelettiques comme l’arthrite et peuvent réduire et éliminer la douleur, résoudre les problèmes de faiblesse musculaire, de perte de stabilité par le biais de l’évaluation et du traitement en physiothérapie comme solution à la médication pour soulager la douleur.7,8 
  • La thérapie par l’exercice comme intervention de réadaptation physiothérapeutique réduit la douleur et améliore les activités de la vie quotidienne chez les patients souffrant de douleurs musculosquelettiques.9
  • La physiothérapie pour les patients souffrant de douleurs lombaires est très efficace pour réduire la douleur aiguë et chronique, améliorant la fonction physique, diminuant les temps d’attente, favorisant un mode de vie plus sain et autonome et limitant le risque d’une augmentation des incapacités et des maladies chroniques.10
  • Des soins communautaires de physiothérapie opportuns et adéquats peuvent réduire le fardeau sur le système de santé en diminuant le besoin de médicaments et de soins en établissement entièrement financés par l’État.

Apprenez-en davantage sur le rôle de la physiothérapie dans la prévention et la gestion de la douleur ici :

 

[1] Johnson, H. & Thériault, E. (2016). Unique Considerations for Management of Pain in the Older Adult. Retrieved from https://physiotherapy.ca/unique-considerations-management-pain-older-adult-johnson-h-theriault-e

[2] Canadian Pain Task Force, Government of Canada (2020, October). Working together to better understand, prevent, and manage chronic pain: What We Heard. Retrieved from https://www.canada.ca/en/health-canada/corporate/about-health-canada/public-engagement/external-advisory-bodies/canadian-pain-task-force/report-2020.html

[3] Wilson, M.G., Lavis, J.N., & Ellen, M.E. (2015, September-October). Supporting chronic pain management across provincial and territorial health systems in Canada: Findings from two stakeholder dialogues. Pain Research & Management, 20(5), 269-279. doi: 10.1155/2015/918976

[4] Lynch, M.E. (2011, March-April). The need for a Canadian pain strategy. Pain Research & Management, 16(2), 77-80. doi: 10.1155/2011/65461

[5] Canadian Pain Task Force, Government of Canada. (2019). Canadian Pain Task Force | About. Retrieved from https://www.canada.ca/en/health-canada/corporate/about-health-canada/public-engagement/external-advisory-bodies/canadian-pain-task-force.html

[6] National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine; Health and Medicine Division; Board on Health Sciences Policy; Committee on Pain Management and Regulatory Strategies to Address Prescription Opioid Abuse; Phillips, J.K., Ford, M.A., & Bonnie, R.J., editors. (2017, July 13). Pain Management and the Opioid Epidemic: Balancing Societal and Individual Benefits and Risks of Prescription Opioid Use. Washington (DC): National Academies Press (US). Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK458655/

[7] Canadian Physiotherapy Association. (2012). The Value of Physiotherapy | Musculoskeletal Conditions [PDF file]. Retrieved from https://physiotherapy.ca/sites/default/files/valuePT/cpa_valuept_musculoskeletal-en.pdf

[8] Centers for Disease Control and Prevention. (2016, March 18). CDC Guideline for Prescribing Opioids for Chronic Pain — United States, 2016. Morbidity and Mortality Weekly Report, 65(1), 1–49. doi: 10.15585/mmwr.rr6501e1

[9] Lorås, H., Østerås, B., Torstensen, T. A., & Østerås, H. (2015, May 25). Medical Exercise Therapy for Treating Musculoskeletal Pain: A Narrative Review of Results from Randomized Controlled Trials with a Theoretical Perspective. Physiotherapy research international, 20(3), 182–190. doi: 10.1002/pri.1632

[10] Canadian Physiotherapy Association. (2012). The Value of Physiotherapy | Joint Arthoplasty [PDF file]. Retrieved from https://physiotherapy.ca/sites/default/files/valuePT/cpa_valuept_jointarthroplasty-en.pdf