J’aimerais partager avec la communauté et quiconque lit les publications de l’ACP une belle réussite avec une patiente pour illustrer la valeur de ce que nous offrons et la rapidité à laquelle un professionnel s’est adapté a aidé une personne à se rétablir après une blessure et lui a potentiellement évité de grandes difficultés.

J’ai changé le nom de la patiente et les détails pouvant permettre de l’identifier pour protéger sa vie privée.

Disons qu’elle s’appelle Erin. Elle a communiqué avec moi un jour après que j’aie lancé mon cabinet de physiothérapie virtuel. Elle avait subi une dislocation d’un coude aux États-Unis pour laquelle elle avait un plâtre et était immobilisée pour huit semaines. Cela devait être seulement pour trois semaines, mais à son retour au Canada, elle n’avait pas pu voir de chirurgien orthopédique à temps pour lui dire de l’enlever.

Elle est finalement allée voir un chirurgien aux alentours de la huitième semaine. Le chirurgien lui a enlevé le plâtre et lui a conseillé de recevoir un traitement agressif de physiothérapie pour éviter que son coude reste paralysé de façon permanente. Erin a reçu deux séances à une clinique de physiothérapie de Toronto avant que la pandémie frappe et elle n’a pas pu continuer en raison de la fermeture de la clinique.       

Erin éprouvait beaucoup de douleur et avait de grandes limitations fonctionnelles, y compris des difficultés à s’habiller, à se laver et à atteindre des objets. Elle a communiqué avec son médecin de famille, ayant désespérément besoin d’un physiothérapeute ou de quelqu’un qui puisse l’aider, la soulager puisque les médicaments qu’on lui avait prescrits ne faisaient plus effet. Je ne sais trop comment, même si je venais de lancer mon site internet, mon nom est apparu dans les résultats d’une recherche que son médecin de famille avait faite sur Google.  

Elle a communiqué avec moi et nous avons commencé à travailler ensemble le jour d’après. Je suis partiellement formé dans l’utilisation de la méthode McKenzie de DTM qui a joué un rôle déterminant dans ma capacité à guider Erin dans une évaluation détaillée et la guider dans un programme d’autogestion. J’ai même demandé à son petit ami d’aider à appliquer certaines mobilisations. J’ai découvert qu’une grande partie de la douleur dans son bras était causée par un problème au cou préexistant et nous avons pu régler ce problème assez rapidement. Ceci lui a aussi permis de faire progresser les exercices pour son coude de façon plus efficace. La méthode McKenzie est un système de réadaptation actif qui met l’accent sur l’autogestion et l’application d’une force et de mouvements générés par le patient pour apporter des changements durables et positifs dans les symptômes.    

Cela fait maintenant trois semaines et je suis heureux de signaler qu’elle n’a presque plus de douleur et que l’amplitude de ses mouvements s’améliore sans cesse. Le fait qu’Erin et son petit ami aient pu faire les exercices à la maison aussi souvent qu’ils l’ont fait plutôt que deux ou trois fois à la clinique avec moi, est la raison de son succès incroyable. Je dirais même que cela a peut-être été encore plus efficace que des visites à la clinique!

Il ne fait aucun doute que sans la thérapie continue, le coude d’Erin aurait subi des changements à long terme et potentiellement permanents. De plus, les coûts engendrés par son incapacité à travailler en raison de son invalidité prolongée démontrent les avantages cachés de la physiothérapie pour la société. 

Cette histoire souligne le rôle adaptable que les physiothérapeutes comme moi jouent dans le système de santé et la façon dont une certaine rapidité d’esprit et possiblement certaines de mes compétences en conception web ont été utiles pour aider une personne à retrouver ses fonctions.   

Site web : nadirmawji.com
Instagram : @muvtherapy
Facebook : MUV Therapy - nadir_pt