Plaque commémorative Enid-Gordon-Graham

Le mercredi 27 septembre 2017, l’Association canadienne de physiothérapie a eu l’honneur d’assister au dévoilement de la plaque commémorative Enid-Gordon-Graham organisé par Parcs Canada et la Commission des lieux et monuments historiques à la Hart House de l’université de Toronto.

Enid Graham a contribué à établir des normes nationales élevées en matière de formation et d’exercice de la physiothérapie et a été le phare de l’Association pendant les 25 premières années de son histoire. 

Merci aux participants officiels:

  • Eric Nielsen, gestionnaire des relations externes, Parcs Canada (maître de cérémonie)
  • Julie Dompierre, représentante de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada
  • Sarah Marshall, physiothérapeute, présidente de l’Association canadienne de physiothérapie et associée à la directrice, École de physiothérapie et d’ergothérapie, Université McGill
  • John Monahan, préfet de la Hart House, université de Toronto
  • Mary Sauriol, physiothérapeute, département de physiothérapie, université de Toronto
  • Eve Lewis, petite-fille d’Enid Gordon Graham

 

Merci aux invités spéciaux

  • Sandy Rennie, physiothérapeute et professeure, école des sciences de la réadaptation, Université d’Ottawa; professeur adjoint, département de physiothérapie, université de Toronto; lauréat du prix de la Conférence commémorative Enid-Graham en 2014 et ancien président de l’ACP
  • Brad Brookman, chef de la direction de l’Association canadienne de physiothérapie
  • Professeure Sandy Welsh, vice-rectrice (étudiants) de l’université de Toronto
  • Mary Hogarth, fille d’Enid Gordon Graham
  • Kathleen Bruce-Roberston, brue d’Enid Gordon Graham (épouse d’Alan, le fils d’Enid)
  • Famille d’Enid Gordon Graham, petits-enfants, cousins, famille élargie et amis intimes

 

Sarah Marshall, présidente de la SCP – Discours intégral
Communiqué du gouvernement du Canada