Bonjour,

Étant physiothérapeute dans le secteur privé, j’ai été mis à pied temporairement de mon travail comme beaucoup de mes collègues. N’ayant plus travail, je me suis dit que je pourrais aider dans les CHSLD au Québec étant donné que la situation est critique en ce moment.

Dans cette nouvelle affectation, je suis « aide au bénéficiaire », mais j’apporte de mon bagage de physiothérapeute! Des patients qui étaient alités presque toute la journée sont maintenant levés dès le petit matin pour manger au fauteuil et j’essaie de les faire bouger soit en marchant ou en leur faisant faire des exercices fonctionnels simples. Au travers de la crise, j’ai su apporter mon grain de sel pour rendre la journée des personnes âgées plus agréable.

Cordialement,

Samuel Trottier-Lapointe
Physiothérapeute
Physio Extra Terrebonne