Ensemble, nous sommes plus forts.

L’Association canadienne de physiothérapie (ACP) s’efforce d’aider les physiothérapeutes à apporter une contribution réelle et durable à la santé des Canadiens.

Avec le changement dans le paysage en 2020, nos efforts de représentation ont été redirigés pour nous assurer de répondre aux besoins immédiats de la profession de physiothérapeute en réponse à la COVID-19. Visitez le centre sur la COVID-19 pour obtenir plus d’information sur nos derniers efforts en matière de représentation. 

Mises à jour

 


 

 


 

Mise à jour sur la représentation : 2020

Août 2020

  • L’ACP travaille avec le gouvernement fédéral avant que la session parlementaire de l’automne 2020 commence en septembre pour plaider en faveur de nouveaux investissements dans les soins communautaires et à domicile, de l’exonération du remboursement des prêts étudiants pour les physiothérapeutes qui travaillent dans les communautés rurales et éloignées et de l’infrastructure requise pour que tous les Canadiennes et Canadiens aient accès à des soins virtuels.
     
  • Une lettre a été envoyée à la ministre des Finances, l’honorable Chrystia Freeland. La lettre décrit les priorités de l’ACP pour le prochain budget fédéral et met l’accent sur les mesures de soutien financier que nos membres attendent toujours afin de s’assurer qu’elles sont comprises dans l’ensemble des mesures gouvernementales pour répondre à la COVID-19.
     
  • L’ACP a aussi soumis un document prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes alors qu’ils commencent à travailler avec les intervenants sur l’élaboration du budget fédéral 2021. Cette soumission propose des recommandations sur les investissements que le gouvernement fédéral devrait faire pour répondre aux besoins de la population vieillissante du Canada et pour améliorer l’accès à la physiothérapie partout au pays.
     
  • L’ACP mène aussi des campagnes de représentation avec la Extended Healthcare Professionals Coalition (une coalition de 11 organisations professionnelles nationales dans le domaine de la santé et social) pour demander aux gouvernements de permettre aux professionnels de la santé réglementés de rester ouverts durant les futures fermetures en cas de pandémie, comme pendant la deuxième vague attendue de COVID-19. Cette représentation essentielle est faite collectivement avec d’autres professions pour assurer une voix forte et unie sur cet enjeu avec les gouvernements à tous les niveaux.
     

Juillet 2020

  • L’ACP a récemment participé à l’étude du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes sur la réponse du Canada à l’éclosion du coronavirus. Nous lui avons présenté ce mémoire, qui contient nos recommandations principales pour renforcer le système de soins de santé en réponse à la pandémie. En savoir plus

Mise à jour sur le représentation : 2019

Mise à jour sur la représentation : 2018