Ensemble, nous sommes plus forts.

L’Association canadienne de physiothérapie (ACP) s’efforce d’aider les physiothérapeutes à apporter une contribution réelle et durable à la santé des Canadiens.

Avec le changement dans le paysage en 2020, nos efforts de représentation ont été redirigés pour nous assurer de répondre aux besoins immédiats de la profession de physiothérapeute en réponse à la COVID-19. Visitez le centre sur la COVID-19 pour obtenir plus d’information sur nos derniers efforts en matière de représentation. 

Mises à jour

 


 

 


 

Mise à jour sur la représentation : 2020

Novembre 2020

  • Le 9 novembre 2020, le premier ministre a annoncé un investissement important dans la large bande qui permettrait d’offrir à 98 % des Canadiens un accès à Internet haute vitesse d’ici 2026. L’ACP se réjouit de cet engagement puisque c’est un des principaux enjeux que nous avons demandé d’aborder dans notre représentation en 2020. Cette infrastructure est essentielle afin de relier les services de soutien dans le domaine de la santé, de l’éducation et du social pendant la pandémie de COVID-19 et au-delà. Apprenez-en plus sur l’investissement du gouvernement ici.
     
  • Le Groupe d’intervention action-santé (GIAS), une coalition de plus de 40 organisations de fournisseurs de soins de santé dont l’ACP fait partie, a publié un nouveau document de base sur la représentation destiné au gouvernement fédéral Au-delà de la COVID-19 : Recommandations du GIAS pour une nation plus saine. En tant que responsable du groupe de travail pour ce projet, l’ACP a apporté une contribution considérable à ce travail, qui fait des recommandations pour une nation plus saine. Le document examine les possibilités de renforcer les soutiens en matière de santé pour les Canadiens et Canadiennes dans l’optique de la COVID-19 et se concentre sur les domaines d’action prioritaires de la santé mentale et des soins des personnes âgées. L’ACP continuera à travailler avec le GIAS pour plaider en faveur des recommandations. Vous pouvez en savoir plus ce projet ici.
     
  • Le 6 novembre, le gouvernement fédéral a publié son dernier rapport du Groupe de travail canadien sur la douleur, un organisme consultatif externe qui a été créé par Santé Canada pour aider le Ministère à mieux comprendre les besoins des Canadiens qui vivent avec de la douleur et à y répondre. L’ACP a contribué à la consultation sur laquelle le rapport du groupe de travail est base et l’ACP est enthousiaste à l’idée de continuer à contribuer au travail du groupe de travail puisqu’il cherche à améliorer l’accès aux soins et à permettre de mieux comprendre, prévenir et gérer la douleur chronique. Lisez le rapport détaillé ici.
     
  • L’ACP continue à faire pression sur le gouvernement fédéral pour de nouveaux investissements dans les soins communautaires et à domicile, du financement pour promouvoir le vieillissement actif et en santé, le remboursement des prêts étudiants pour les physiothérapeutes qui travaillent dans des régions rurales et éloignées et l’infrastructure requise pour que tous les Canadiens aient accès aux soins virtuels. L’ACP a rencontré le cabinet de la vice-première ministre et ministre des Finances pour discuter de ces enjeux et de nos recommandations au gouvernement de prolonger le moratoire sur le paiement des prêts aux étudiants canadiens et d’élargir l’admissibilité du CUEC et de la SSUC pour aider les propriétaires uniques et les travailleurs contractuels à être admissibles aux programmes de soutien du gouvernement fédéral dans le cadre de la COVID-19.
     

Octobre 2020

  • Le gouvernement fédéral a récemment mis à jour un certain nombre de mesures de soutien pour les particuliers et les entreprises en lien avec la COIVD-19. En savoir plus
     
  • L’ACP demande au gouvernement fédéral de prolonger le moratoire sur le paiement et les intérêts courus sur le Programme canadien de prêt aux étudiants (PCPE) qu’il a offert dans la première partie de la pandémie de COVID-19. Cette mesure de soutien a pris fin en octobre et l’ACP a collaboré avec la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées pour plaider afin que le moratoire soit reconduit. Ceci est une mesure essentielle qui soutiendra les récents diplômés en physiothérapie et les stagiaires qui ont dû reporter des stages cliniques en raison de fermetures dans le domaine de la santé publique, de la capacité réduite des cliniques, des délais dans les interventions chirurgicales et des délais dans la tenue de leur examen clinique, tout cela en raison de la COVID-19. Nous avons envoyé cette lettre à la ministre et nous avons rencontré le cabinet de la ministre. Puisque le gouvernement envisage d’autres mesures de soutien en lien avec la COVID-19, les personnes qui ont de la difficulté à rembourser leur prêt étudiant pendant cette période devraient présenter une demande pour le Programme d’aide au remboursement, qui peut leur offrir une exonération de paiement en ces temps difficiles.
     

Septembre 2020

  • En tant que membre de la Coalition des professionnels des services paramédicaux (CPSP), l’ACP a coécrit une lettre adressée au premier ministre Trudeau pour demander aux gouvernements d’autoriser les professionnels de la santé réglementés à rester ouverts pour les Canadiens et Canadiennes qui ont besoin de leurs services durant les futures fermetures en cas de pandémie, comme durant la deuxième vague prévue de COVID-19. Cette représentation essentielle est faite collectivement avec d’autres professions de la santé réglementées pour assurer une voix forte et unie sur cet enjeu auprès de tous les paliers de gouvernement.
     
  • Le 23 septembre 2020, le Parlement sera de retour pour le discours du Trône et la rentrée parlementaire à l’automne. En prévision du discours du Trône, l’ACP a milité en faveur d’investissements du gouvernement fédéral afin de mieux répondre aux besoins de la population vieillissante du Canada et pour améliorer l’accès à la physiothérapie partout dans le monde.
     
  • L’ACP a travaillé avec le premier ministre et les ministres des Finances, de la Santé, des Aînés, de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées et de la Petite Entreprise, de même que les chefs des partis de l’opposition et leurs porte-parole en matière de santé pour demander de nouveaux investissements dans les domaines suivants :   
    - Soins communautaires et à domicile;
    - Exonération du remboursement du prêt d’études pour les physiothérapeutes qui travaillent dans les communautés rurales et éloignées;
    - L’infrastructure requise pour que tous les Canadiens et Canadiennes aient un accès équitable aux soins virtuels; et
    - L’aide supplémentaire requise en raison des répercussions de la COVID-19.
     

Août 2020

  • L’ACP travaille avec le gouvernement fédéral avant que la session parlementaire de l’automne 2020 commence en septembre pour plaider en faveur de nouveaux investissements dans les soins communautaires et à domicile, de l’exonération du remboursement des prêts étudiants pour les physiothérapeutes qui travaillent dans les communautés rurales et éloignées et de l’infrastructure requise pour que tous les Canadiennes et Canadiens aient accès à des soins virtuels.
     
  • Une lettre a été envoyée à la ministre des Finances, l’honorable Chrystia Freeland. La lettre décrit les priorités de l’ACP pour le prochain budget fédéral et met l’accent sur les mesures de soutien financier que nos membres attendent toujours afin de s’assurer qu’elles sont comprises dans l’ensemble des mesures gouvernementales pour répondre à la COVID-19.
     
  • L’ACP a aussi soumis un document prébudgétaire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes alors qu’ils commencent à travailler avec les intervenants sur l’élaboration du budget fédéral 2021. Cette soumission propose des recommandations sur les investissements que le gouvernement fédéral devrait faire pour répondre aux besoins de la population vieillissante du Canada et pour améliorer l’accès à la physiothérapie partout au pays.
     
  • L’ACP mène aussi des campagnes de représentation avec la Extended Healthcare Professionals Coalition (une coalition de 11 organisations professionnelles nationales dans le domaine de la santé et social) pour demander aux gouvernements de permettre aux professionnels de la santé réglementés de rester ouverts durant les futures fermetures en cas de pandémie, comme pendant la deuxième vague attendue de COVID-19. Cette représentation essentielle est faite collectivement avec d’autres professions pour assurer une voix forte et unie sur cet enjeu avec les gouvernements à tous les niveaux.
     

Juillet 2020

  • L’ACP a récemment participé à l’étude du Comité permanent de la santé de la Chambre des communes sur la réponse du Canada à l’éclosion du coronavirus. Nous lui avons présenté ce mémoire, qui contient nos recommandations principales pour renforcer le système de soins de santé en réponse à la pandémie. En savoir plus

Mise à jour sur le représentation : 2019

Mise à jour sur la représentation : 2018