Représentation

Ensemble, nous sommes plus forts.

L’Association canadienne de physiothérapie (ACP) s’efforce d’aider les physiothérapeutes à apporter une contribution réelle et durable à la santé des Canadiens.
 

MISE À JOUR

 

 

 

Mise à jour sur la représentation: 2019

 

Novembre 2019

  • L’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) a collaboré avec la Extended Healthcare Professionals Coalition (EHPC), dont l’ACP est membre, pour élaborer un nouveau guide qui aidera les fournisseurs de soins de santé à comprendre le secteur de l’assurance maladie privée pour aider leurs patients à comprendre les services qu’ils peuvent recevoir avec leur régime d’assurance, y compris les allocations de dépenses pour soins de santé.
     
  • Le guide a été publié le mercredi 13 novembre 2019 pendant le Mois de la littératie financière.
     
  • Cette initiative sera continuellement mise à jour avec de nouvelles informations au besoin pour qu’elle reste pertinente. Nous attendons avec impatience les nouveaux outils sur lesquels l’ACCAP et la EHPC vont continuer de travailler, y compris les webinaires sur des questions d’assurance pour les fournisseurs de soins de santé. 

 


 

Octobre 2019

  • Les 43es élections fédérales sont enfin terminées et un nouveau parlement se prépare à prendre place à la Chambre des communes. Justin Trudeau a été réélu avec un mandat plus restreint de 157 sièges (un parti doit remporter 170 sièges pour obtenir la majorité). Il devra maintenant bénéficier du soutien des autres partis pour procéder à l’adoption de son agenda législatif. Le Parti conservateur d’Andrew Scheer a remporté 121 sièges tandis que le Bloc Québécois est arrivé en troisième avec 32 sièges. Le NPD est tombé à 24 sièges et le Parti vert a remportant un siège de plus pour un total de trois sièges dans la Chambre des communes.
     
  • L’ACP se préparera pour ses efforts de représentation avec le nouveau parlement pour faire savoir aux députés et au personnel que les soins de santé doivent être une priorité pour eux durant leur mandat. Trop de Canadiens et Canadiennes dépendent d’un système de soins de santé qui n’offre pas assez de financement pour les résultats fondés sur des données probantes que les physiothérapeutes fournissent. Un nouveau Cabinet entrera d’abord en fonction avec la possibilité de nouveaux visages à des portefeuilles clés pour l’ACP comme la Santé, les Aînés et le Conseil du Trésor. Nous allons immédiatement prendre contact avec ces nouveaux ministres et leur secrétaire parlementaire pour les féliciter et leur présenter un exposé des priorités de l’ACP. 
     
  • Nous allons aussi entrer en contact avec les nouveaux et les anciens députés qui ont une certaine expérience en physiothérapie ou ceux qui occupent des postes au sein de comités permanents pour leur faire savoir que nous voulons travailler avec eux pour mettre en place un système de soins de santé qui répond aux besoins des Canadiennes et Canadiens. Dans ces comités permanents, il y aura de plus en plus de membres du Parti libéral, du Parti conservateur, du NPD et du Bloc Québécois. Ils auront la capacité d’influencer d’importantes politiques publiques et lois, exigeant que tous les partis connaissent les priorités de l’ACP. Tout ceci servira à développer notre journée de lobbying en mai.
     
  • Les membres nous ont dit que l’accès à la physiothérapie était une priorité. Nous sommes d’accord et nous allons proposer l’exonération du remboursement des prêts étudiants pour les jeunes physiothérapeutes travaillant dans des communautés rurales et éloignées pour aider à régler ce problème. De plus, nous allons militer activement auprès du Conseil du Trésor pour que les obstacles à l’accès à la physiothérapie pour les fonctionnaires fédéraux soient éliminés de leur plan de santé. On retrouve des fonctionnaires fédéraux dans chaque province au pays et les aider à voir un physiothérapeute plus facilement est profitable pour eux, pour nos membres et pour l’ensemble du système des soins de santé. Nous avons hâte de vous faire un rapport sur ces questions prioritaires.
     
  • Nous savons que plusieurs de ces questions sont complexes et qu’elles requièrent une coordination avec d’autres intervenants pour réaliser des progrès. C’est pourquoi nous avons maintenu nos propres relations dans le domaine des soins de santé. JP Cody-Cox et Melissa Anderson ont assisté à des réunions avec plusieurs autres organismes de soins de santé et l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) pour promouvoir les priorités de l’ACP et pour voir s’il y a des possibilités de collaboration avec d’autres membres.
     
  • Nous avons aussi été sur la route, allant à la rencontre d’autres membres partout au pays pour nous assurer de les entendre et d’incorporer leurs points de vue dans notre travail de représentation. Melissa Anderson a assisté au Symposium sur les commotions de Sport Physiotherapy Canada (SPC) et a rencontré des membres du groupe de travail sur les commotions de SPC. Les commotions dans le sport étaient une question abordée par le dernier Parlement avec un sous-comité étudiant la question et élaborant un rapport. L’ACP vérifiera si le gouvernement compte prendre des mesures pour donner suite aux recommandations du rapport.
     
  • Avec le nouveau Parlement, il y aura beaucoup d’activité pour s’assurer que les députés en place et ceux nouvellement élus comprennent le rôle de la physiothérapie dans le traitement des Canadiens et Canadiennes. Un nouveau mandat signifie presque 100 nouveaux visages qui devront comprendre et collaborer avec nous pour faire avancer nos priorités. Les prochains mois seront une période très occupée pour mettre en place une base solide de représentation pour le 43e Parlement.

 


 

Septembre 2019

  • L'ACP est heureuse de vous transmetter les dernières nouvelles du Groupe de travail canadien sur la douleur (GTCD). Plusieurs activités sont en cours ou en voie d'être réalisées, mais surtout, le premier d'une série de trois rapports a été publié : La douleur chronique au Canada : jeter les bases d'un programme d'action. Ce premier rapport survole l'approche actuelle de la douleur chronique au Canada. Les prochaines étapes incluront une consultation nationale pour dégager les pratiques exemplaires et dominantes sur le traitement de la douleur, de même que pour les diffuser aux principaux intervenants.
     
  • C'est Ginette Petitpas-Taylor, ministre de la Santé du Canada, qui a formé le groupe de travail de huit membres en mars 2019. Melissa Anderson, de l'ACP, qui en fait partie, est ravie de faire entendre le point de vue de la physiothérapie. Un Comité consultatif externe de 17 membres aux vastes domaines de compétences et d'expériences orientera les travaux. Les travaux se poursuivent jusqu'en décembre 2021, et deux nouveaux rapports seront publiés, soit un rapport par volet du mandat du groupe de travail. N'hésitez pas à poser vos questions à Melissa Anderson.
     

 

Août 2019

  • Le personnel ont rencontre des employés de l'Australian Physiotherapy Association pour en apprendre davantage sur leur cadre de parcours professionnel

 


 

Juillet 2019

  • Récemment, certaines sociétés qui offrent l’assurance maladie complémentaire ont retiré les services de physiothérapeutes et de cliniques de physiothérapie de leur liste en raison de leurs pratiques de prescription et de délivrance d’orthèses. Plus d'information
     
  • Nous avons compilé l’information tirée du laboratoire d’idées organisé lors du Forum de l’ACP sur le vieillissement en santé et avons envoyé un communiqué à la ministre de la Santé et à la ministre des Aînés afin de leur expliquer les stratégies du milieu de la physiothérapie pour promouvoir un vieillissement en santé.
     
  • Nous avons assisté à une réunion de la Coalition canadienne pour la santé publique au 21e siècle pour terminer les documents stratégiques en prévision des élections. Les membres de l’ACP y auront accès avant les élections de l’automne.
     
  • Le Groupe de travail canadien sur la douleur a publié son premier rapport, intitulé La douleur chronique au Canada : jeter les bases d’un programme d’action. Melissa Anderson, de l’ACP, fait partie de ce groupe de travail. www.canada.ca/fr/sante-canada/organisation/a-propos-sante-canada/mobilisation-publique/organismes-consultatifs-externes/groupe-travail-douleur-chronique/rapport-2019.html
     
  • Des membres de l’ACP ont rencontré Lowana Williams, de l’Australian Physiotherapy Association (APA), pour parler des travaux réalisés en vue de soutenir la santé des Autochtones à la fois en Australie et au Canada.
     

  • L’ACP a participé à un groupe de travail composé de membres de l’Extended Healthcare Providers Coalition (EHPC) et de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) pour discuter des enjeux liés aux régimes d’assurance maladie complémentaire.


 

Juin 2019

  • CCSP21 - La Coalition canadienne de santé publique au 21e siècle, dont l’ACP est membre, s’est réunie pour discuter des documents qui sont créés à l’avance en prévision des élections à l’automne. Les membres de l’ACP auront accès à ces documents sur notre site internet au début de l’automne.
     
  • L’ACP a assisté à la réunion du Comité sur la recherche en santé pour participer aux discussions sur la recherche en santé au Canada.
     
  • Le personnel de l’ACP a préparé et donné une séance de formation 101 sur la représentation au Forum 2019 à Charlottetown.
     
  • La Coalition sur la gestion sûre et efficace de la douleur (CSEPM) a publié son rapport final le 19 juin. Le rapport complet est disponible sur notre site internet 

 


 

Mai 2019

  • Participation à la réception d’inauguration de SKIP – Solutions pour la douleur chez l’enfant au Sénat du Canada
     
  • Travail avec notre firme de relations gouvernementales pour analyser les résultats du sondage sur la priorité en matière de représentation (le sondage a été envoyé aux dirigeants des composantes et aux membres du conseil d’administration)
     
  • Participation aux rencontres du Groupe de travail canadien sur la douleur 
     
  • Représentation de l’ACP à l’assemblée générale de la Confédération mondiale pour la thérapie physique (WCPT) le 8 mai 2019 à Genève
     
  • Participation à la recherche en santé et en santé des femmes au Canada: réception de l’analyse fondée sur les différences de sexe et sur les différences de genre le 15 mai
     
  • Participation à la rencontre trimestrielle des partenaires d’intervention en matière d’opioïdes du gouvernement fédéral
     
  • Participation à la séance « Federal Election Strategies for Association Executives » commanditée par la Société canadienne des directeurs d’association (SCDA)
     
  • Participation au Positive Work Environment (PWE) Summit les 29 et 30 mai 2019 à Ottawa, en Ontario.

 


 

Avril 2019

  • Participation à une rencontre de la Manitoba Physiotherapy Association et présentation des priorités du plan stratégique de l’ACP pour 2019 et les années suivantes.
     
  • Travail avec une firme de relations gouvernementales pour établir les priorités pour le programme de représentation 2019.
     
  • Formation du Groupe consultatif sur la représentation et envoi du sondage sur la représentation à nos component leaders.
     
  • Participation à la présentation de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) sur « Les politiques de Pharmacare ». Les conférenciers ont dicuté de la façon dont un régime national d’assurance-médicaments pourrait avoir une incidence sur les programmes actuels d’assurance-maladie complémentaire.
     
  • Participation au symposium et au salon professionnel de Pharmasave à Toronto. L’ACP a discuté de l’importance d’options non pharmacologiques pour la gestion de la douleur.
     
  • Annonce de la création d’un groupe de travail canadien sur la douleur pour répondre aux besoins des personnes souffrant de douleur chronique par la ministre de la santé du Canada, Ginette Petitpas Taylor. Nomination de Melissa Anderson pour siéger au sein du groupe de travail en reconnaissance du rôle que jouent les physiothérapeutes dans le soutien aux personnes souffrant de douleur chronique. Pour plus d’information, cliquez ici 
       
  • Fin de la campagne #30REPS 2019. Vous pouvez vous rattraper le retard accumulé et voir les 30 billets de blogue sur le travail de l’ACP dans les domaines de la représentation, des pratiques professionnelles et de l’avancement ici
     
  • Participation au forum de réflexion et au hall d’exposition de l’OPA pendant InterAction.

 


 

Mars 2019

  • Rencontre avec l'Association canadienne des ergothérapeutes et un représentant de Santé Canada-Projet du principe de Jordan.
     
  • Présentation à l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes sur les enjeux liés à l’assurance maladie complémentaire et la physiothérapie.
     
  • Participation à une rencontre des Organizations for Health Action (HEAL).
     
  • Participation à la Extended Healthcare Providers’ Coalition (EHPC) pour discuter des questions liées à l’assurance maladie complémentaire.

 


 

Février 2019

  • Valeurs fondamentales professionnelles : Le sondage no 3 sera lancé à la mi-mars. Surveillez votre boîte de réception pour un courriel. C’est l’occasion pour vous de donner votre opinion!
     
  • Assurance maladie complémentaire : L’ACP a rencontré divers partenaires de l’industrie de l’assurance maladie complémentaire pour discuter de différentes questions qui préoccupent ses membres.
     
  • Partenaires d’intervention en matière d’opioïdes : L’ACP continue de participer aux téléconférences pour trouver des solutions à la crise des opioïdes. 

 


 

Janvier 2019

  • Commotion cérébrale: L’Association canadienne de physiothérapie a le droit de comparaître devant le Comité de la santé de la Chambre des communes. Le Comité a formé un sous-groupe axé sur les commotions cérébrales liées au sport au Canada. Le but de la présentation est d’informer les membres du Comité du rôle que les physiothérapeutes jouent dans la gestion des commotions cérébrales liées au sport et de la manière dont la physiothérapie peut contribuer à rendre le sport plus sécuritaire pour les jeunes au Canada. Plus de détails à suivre. Pour plus d’information, communiquez avec Melissa à MAnderson@physiotherapy.ca.
     
  • Coalition pour la gestion sûre et efficace de la douleur (CSEPM): L’Association canadienne de physiothérapie est membre de la CSEPM et travaille activement à souligner la nécessité d’offrir un meilleur accès à une gestion conservatrice de la douleur avant la première ordonnance d’opioïdes. La publication du rapport final de la CSEPM est prévue avant la fin mars 2019.
     
  • Orthèses: L’Association canadienne de physiothérapie a appris que les physiothérapeutes ne sont plus des fournisseurs autorisés d’orthèses pour certaines compagnies d’assurances alors que les autres professions sont encore sur la liste des fournisseurs autorisés. L’ACP représente ses membres auprès des compagnies d’assurance afin de trouver une solution.
     
  • Stratégie électorale: L’Association canadienne de physiothérapie est membre de la Coalition canadienne de santé publique au 21e siècle (CCSP21) et participe au groupe de travail sur la stratégie électorale. Ce groupe crée des ressources pour nos membres, des ressources qu’ils peuvent utiliser pour s’informer sur les enjeux de santé publique avant les élections fédérales de l’automne 2019.
     

Mise à jour sur la représentation: 2018