Domaine de spécialité clinique : Pédiatrie

Nombre d’années de pratique dans ce domaine : 24

Secteurs d’intérêt professionnel : Enfants souffrant de paralysie cérébrale ou de troubles du neurodéveloppement; analyse et évaluation de la démarche; recherche clinique

Loisirs : tennis, squash, lecture

Que trouvez-vous le plus satisfaisant dans le programme de spécialité?

La possibilité de réfléchir à l’ensemble de ma carrière et d’examiner en détail mes processus de réflexion critique et de raisonnement clinique.

Pourquoi avez-vous participé au programme?

À mon avis, l’engagement dans le perfectionnement professionnel et la formation continue est l’une des principales caractéristiques d’un spécialiste clinique; c’est entre autres pour faire reconnaître officiellement cela que j’ai posé ma candidature.

Où espérez-vous voir la profession dans 25 ans?

Je suis sûre que notre champ de pratique continuera à s’étendre, notamment quant à notre rôle dans les soins primaires. La collaboration interprofessionnelle augmentera, aussi bien en classe que dans les milieux cliniques.

Selon vous, quel impact aura la spécialisation dans votre domaine?

L’ensemble du processus m’a donné de l’énergie, et je suis enthousiaste à l’idée de me lancer dans de nouveaux projets pour approfondir mes connaissances et mes compétences.

Quelle est la valeur du programme de spécialité pour les candidats?

Même si le programme est intimidant et incite à la modestie, il s’agit d’une expérience d’apprentissage très précieuse, professionnellement et personnellement.

Avez-vous fait appel à votre réseau de spécialistes, et comment?

J’ai pris contact avec d’autres spécialistes en pédiatrie à quelques occasions pour discuter de problèmes cliniques.

Quels facteurs importants faut-il prendre en compte lorsqu’on souhaite faire une spécialité clinique?

Je pense qu’il est judicieux d’acquérir une expérience diversifiée avant de se concentrer sur une spécialité.

Quelles compétences avez-vous acquises ou améliorées pendant le processus de spécialisation?

Il m’a clairement permis d’améliorer ma réflexion critique et mes compétences de raisonnement clinique.

Quel conseil donneriez-vous aux candidats qui s’engagent dans le processus de spécialisation?

Même s’il demande beaucoup de temps, le processus est très satisfaisant. Une fois que vous aurez pris la décision de demander ce titre, je vous encourage à étudier toutes les compétences demandées et à tenir un journal des moments clés et des tournants de votre vie professionnelle.

Quel impact a le titre de spécialiste sur vous et votre carrière?

Il a beaucoup enrichi ma pratique de la physiothérapie et m’a offert de nombreuses occasions de travail en clinique, d’enseignement et de mentorat.

Biographie

Barbara Kelly est diplômée du Collège universitaire de Dublin, en Irlande (diplôme en physiothérapie en 1977) et de l’Université Dalhousie (B. Sc. en physiothérapie en 1990 et M. Sc., recherche en réadaptation en 2008). Elle a commencé sa carrière de clinicienne auprès d’adultes souffrant de troubles neurologiques. Arrivée au Canada en 1979, elle a d’abord travaillé à l’Hôpital général de Kingston, en Ontario, puis au Nova Scotia Rehabilitation Centre de Halifax, en Nouvelle-Écosse. C’est après avoir exercé au Cameroun et au Botswana de 1983 à 1986 et de 1991 à 1993 que Barbara a réalisé qu’elle aimait la physiothérapie pédiatrique; en 1996, elle a commencé à travailler au IWK Health Centre, où elle est toujours.

Barbara est physiothérapeute à la clinique de paralysie cérébrale de l’IWK et suit également en consultation externe des patients atteints de troubles neurodéveloppementaux. Elle est aussi enseignante clinicienne à l’École de physiothérapie de l’Université Dalhousie depuis 2008.
Barbara s’intéresse principalement à la paralysie cérébrale. Elle a participé comme chercheuse principale à deux essais cliniques dans ce domaine. Elle est chercheuse à l’IWK et évaluatrice dans un certain nombre de recherches multicentriques.

Barbara copréside la division pédiatrie de l’ACP et fait partie du conseil d’administration de la Nova Scotia Physiotherapy Association.