Éthique de la photographie et dons d’équipement

Éthique de la photographie

Créées en 2013, ces lignes directrices sont ce que le comité exécutif de la DSM utilise dans le but de préserver la dignité et la vie privée des patients, de nos collègues et des humains en général autour du monde.Les photographies peuvent grandement influencer les perceptions, les opinions et les jugements de nos familles, de nos amis et de nos connaissances. C'est pourquoi nous devons prendre les précautions nécessaires avant de partager une photo car celle-ci ne pourra jamais réprésenter complètement la réalité d'une situation ou d'un événement. De plus, une photo est toujours sujette à l'interprétation personnelle de chacun. Nous avons donc élaboré ces lignes directrices afin de vous aider à déterminer quelles photos vous devriez, ou non, publier à votre retour de voyage dans un cadre de bénévolat, de travail, d’études ou de recherche à l’international.

  1. Nous n’utilisons ni ne publions pas de photographies de patients ou d'autres personnes que nous avons rencontrées et/ou photographiées lors de présentations, à des fins publicitaire ou via les médias sociaux (Facebook, newsprint, etc.) sans avoir obtenu leur consentement éclairé au préalable.
     
  2. Nous ne publions pas de photographies de démonstrations publiques (religieuses, politiques, etc.) ou d'autres genres d'événements lorsque nous ne connaissons pas leur signification via toutes formes de média sociaux afin d’éviter de causer du tort à des individus ou des groupes de personnes.
     
  3. Nous ne représentons jamais un patient comme étant inutile, impotent, inadéquat ou de manière à déshumaniser ou à manquer de respect à la personne en question.
     
  4. Nous n’éditons pas les photos partagées de manière à modifier la représentation réelle de la scène.
     
  5. Nous n’utilisons pas de photos dans le but d'obtenir la sympathie du public.
     
  6. Nous ne publions ni n’exposons pas de photos sans mise en contexte qui pourraient encourager les préjugés.
     
  7. Nous nous efforçons de démontrer un partenariat quant au développement mondial et un respect de la diversité à travers nos images.
     
  8. Nous visons à transmettre des messages positifs par l’entremise de nos photos.

In addition to violating privacy and human rights, poverty porn is damaging to those it is trying to aid because it evokes the idea that the poor are helpless and incapable of helping themselves, thereby cultivating a culture of paternalism. Poverty porn is also detrimental because it is degrading, dishonoring, and robs people of their dignity.

En plus de violer la vie privée et d’enfreindre les droits de la personne, la pornographie en matière de pauvreté est dommageable à ceux que tentons d’aider, car elle évoque l’idée que les pauvres sont impotents et incapables de s’aider eux-mêmes, ce qui entraîne une culture du paternalisme. La pornographie en matière de pauvreté porte également préjudices à la communauté puisqu’elle dégrade, déshonore et prive les gens de leur dignité.

Ressources:

 

Dons d’équipement

La direction de la division de santé mondiale respecte les lignes directrices suivantes lorsqu’elle envisage un don d’équipement:

  1. Acheter des équipements produits localement lorsque possible.
  2. Communiquer au préalable avec l’organisation concernée dans le but de comprendre les besoins reliés au manque d'équipement, si indiqué.
  3. Comprendre que l’organisation locale a le droit de refuser de l’équipement et de demander de l'aide sous une autre forme tel que qu'un don monétaire.
  4. S’assurer que la qualité de l'équipement acheté soit adéquate et respecte les mêmes standards qu'au Canada. Il ne devrait pas y avoir deux poids deux mesures au niveau de la qualité des équipements.

Choses à considérer

  • Est-ce que ces équipements seraient utiles à une organisation dans votre propre communauté, par exemple dans une université ou un hôpital ?
  • Est-ce que l’équipement est fonctionnel ou nécessite-t-il d'être réparé ou réajusté ?
  • Est-ce que l’équipement a besoin d’entretien régulier et y a-t-il un service de soutien technique dans la communauté-cible ?
  • Quelle est la durée de vie et l’âge actuel de cet équipement ?
  • Quelle est la disponibilité et quels seraient les coûts reliés à un remplacement de pièces nécessaires pour l'usage de l’équipement ?
  • L'organisation visée a-t-elle la place pour entreposer l'équipement dans son établissement?
  • Y a-t-il des coûts permanents liés à l’utilisation de cet équipement (ex: l'électricité) ?
  • Le cas échéant, quel type de prise de courant est nécessaire pour le branchement de cet équipement ?
  • Quels sont les frais d’expédition et qui se chargera de les payer ?
  • Est-ce que l'item a été fabriqué sur mesure? Si oui, est-il utile pour une autre personne/population ?
  • Comment les membres de l'organisation seront-ils formés pour l'utilisation de l’équipement donné et y a-t-il des ouvrages ou de la documentation de base disponibles pour les aider ?
  • Y a-til un manuel d'instructions qui accompagne l'équipement? Est-il traduit dans la langue maternelle des membres de l’organisation ?
  • Si vous avez confirmé que le don d’équipement est pertinent d’après les lignes directrices ci-haut, confirmez les détails de logistique du don avec l’organisation en question.
  • Assurez-vous d'un bon suivi et d'une bonne évaluation avec l’organisation une fois le don complété !

Références

World Council of Churches & Community Initiatives Support Services. Guidelines on medical equipment donation. Retrieved from http://www.drugdonations.org/eng/richtlijnen/eng_guidelinesequipmentdon.pdf.

World Health Organization. (2000). Guidelines for health care equipment donations. Retrieved from http://www.who.int/medical_devices/publications/en/Donation_Guidelines.pdf?ua=1